Des chroniques régulières pour partager des livres, et faire connaître de nouveaux auteurs

💙💙 D’une vie Ă  l’autre d’Alexandra Stoecklin

2017
300 Pages

RESUME :

On dĂ©couvre Hermine, une adolescente Ă  Lyon qui aspire Ă  faire des Ă©tudes en rapport avec sa passion des chevaux, afin d’exercer plus tard dans le domaine.  Brillante, à l’avenir prometteur, ses compĂ©tences sont reconnues des propositions de formation lui seront offertes moyennant un dĂ©placement sur NĂ®mes. Fille unique, elle bĂ©nĂ©ficiera d’un soutien ses parents, et de son ami d’enfance Marcus. Ses compĂ©tences confirmĂ©es lui assurent un succès dans le domaine professionnel.
Au hasard de ses rencontres amoureuses, Hermine devenue jeune fille sera amenĂ©e Ă  suivre Charly, son nouveau petit ami contraint de rentrer en AmĂ©rique pour des affaires familial. Contre l’avis de tous, elle partira dans l’espoir d’y vivre et de rĂ©ussir dans son domaine de prĂ©dilection. Mais cette aventure se clĂ´turera par une rupture avec Charly, des galères financières avec le seul soutien de son ami Charlotte. Puis, confrontĂ©e Ă  son Ă©chec et avant que la situation ne dĂ©gĂ©nère, Hermine dĂ©cide de repartir en France et trouve un emploi Ă  Paris. LĂ , elle rencontre Yvan, dont la naissance de Louise fruit de leur union, sera le dĂ©clenchent de leur rupture. LĂ , se pose un mystère Ă  Hermine qui ne comprend pas le refus d’Yvan de vivre pleinement sa paternitĂ© et une vie de famille harmonieuse.
Mère cĂ©libataire, Hermine poursuivra sa rĂ©ussite professionnelle sur Bordeaux. Puis, les opportunitĂ©s sur son chemin conduiront Hermine et Louise en Louisiane oĂą elle rencontrera Joachim. En Louisiane, lorsqu’elle rencontre Joachim, lĂ , toutes les interrogations d’Hermine prennent sens aux yeux du lecteur.
Son parcours sera guidé de propositions professionnelles alléchantes, de choix amoureux plus ou moins heureux, de ruptures et de réconciliations.

AVIS

Le prologue bien Ă©crit et agrĂ©able Ă  lire dĂ©stabilise le lecteur, car difficile de le relier Ă  l’histoire principale (l’Ă©poque et le lieux sont diffĂ©rents.)
Dommage, dès les premières pages on note un anachronisme flagrant, rĂ©pĂ©tĂ© quelques pages plus loin. Dans les annĂ©es 80, les avions ne sont pas Ă©quipĂ©s d’Ă©crans sur le dossier de devant, surtout sur un vol intĂ©rieur Paris-NĂ®mes. Cette technologie n’est apparue que dans les annĂ©es 2000-2010.

Le commencement un peu morbide du prologue dĂ©route lecteur. On a du mal Ă  faire le lien avec les dĂ©buts d’Hermine, une jeune fille, Ă  qui tout semble sourire.
Sa destinĂ©e parsemĂ©e de propositions opportunes, lui trace un parcours sans vĂ©ritables embĂ»ches. Sa vie lisse donne un goĂ»t de romance. Et pourtant, surgissent quand on s’y attend pas des rebondissement inattendus, et c’est lĂ  le talent de l’auteur. A chaque fois que le lecteur s’ennuie d’une trame narrative un peu plate avec un quotidien presque gnangnan, un Ă©vènement fortuit se prĂ©sente dans la vie d’Hermine.

Je regrette un peu mon manque d’attachement pour l’hĂ©roĂŻne. Trop chanceuse et portĂ©e par les Ă©vènements, son obstination de suivre Charly s’apparente plus Ă  une caprice de jeune. Difficile d’y adhĂ©rer, et difficile donc d’accrocher au rĂ©alisme de l’histoire, mĂŞme si naĂŻvement, on aurait envie de se laisser glisser… Trop beau pour ĂŞtre vrai, aurait-on envie de penser, mais en bon public on poursuit la lecture sous l’emprise de l’histoire.

Cette romance, s’assimile un peu Ă  un conte dotĂ© comme il se doit d’un « happy end ». Si on ferme le livre en pensant en avoir fini, erreur : NE PAS MANQUER de lire les derniers chapitres.

L’Ă©claircissement tardif de la fin fait le lien le prologue du livre. Il prend, lĂ , tout son sens et rend au vĂ©cu d’Hermine une autre dimension. Les Ă©claireurs, forces supĂ©rieures et antĂ©rieures influeraient nos choix et nos destinĂ©s pour rĂ©tablir les faiblesses des humains. Le lecteurs s’interroge alors sur les anges gardiens, « vengeurs » et autres forces occultes ou non… Nos choix sont-ils libres ?

J’ai apprĂ©ciĂ© le bonus sur la signification des noms et prĂ©noms Ă©voquĂ©s au grĂ© des personnages tout au long du roman. L’auteur n’a rien laissĂ© au hasard, ces dĂ©tails soulignent un choix pensĂ© et rĂ©flĂ©chi.

Quelques citations :

Le présent n’est qu’un théâtre où tout se croise. L’essentiel est là, c’est ton énergie, explique Manou en pointant du doigt son cœur.

Une coïncidence n’est qu’une explication qui attend son heure. Kate Atkinson

Et vous, avez-vous lu ce livre ? qu’en avez-vous pensĂ© ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *