Des chroniques régulières pour partager des livres, et faire connaître de nouveaux auteurs

💜💜💜💜💜 MORTELLE TENTATION de Christophe Ferré

RESUME

ed. L’Archipel
oct. 2019
380 p.
Le couple formé par Alexia et Peter vit en parfaite harmonie depuis 22 ans. Elle, est avocate. Et, Peter est devenu architecte d’intérieur après une carrière de rugbyman de haut niveau. Avec leur fils Kévin aujourd’hui adolescent, tout se passe bien pour la petite famille toulousaine.
L’équilibre de leur vie prend en compte les besoins de sport intensif de Peter, notamment des randonnées pédestres de haut niveau. À ce titre, il s’adonne à sa passion en partant plusieurs jours sans donner de date de retour, avec pour seul contact, un appel régulier à son épouse.
Depuis quelques jours, Peter marche dans les Pyrénées sur le GR10. À son dernier appel, son parcours l’avait conduit au bord du lac d’Oule. Mais depuis quelques jours, sans s’inquiéter outre mesure, Alexia était sans nouvel appel de son mari. Or, fait troublant, les journaux rapportent qu’une jeune fille a été sauvagement tuée en montagne, exactement dans le secteur où se situe Peter. Alors, l’inquiétude croît avec le temps qui passe. Peut-être, son mari a-t-il été témoin du crime et son auteur s’en est pris à lui pour le faire taire ? Mais Alexia doute de cette hypothèse vu la corpulence athlétique de Peter, alors pourquoi ce silence-radio ? Pourquoi un inconnu du nom de José, soi-disant un ami de longue date de Peter, vient-il la harceler pour lui parler de Peter, juste à ce moment-là ?
Alexia, va cependant faire le lien entre le crime qui défraie les chroniques et son mari quand les médias diffusent la description du porte-clé fétiche de son mari, retrouvé dans la main de la victime. Chamboulée par cette découverte, elle trouve réconfort auprès de leurs amis : Chloé et Léo. Mais rien ne va plus pour Alexia quand la police l’avertit de traces d’ADN de Peter sur la victime. Comble d’horreur : d’origine russe, cette call-girl travaillait pour une société dont il payait régulièrement les services depuis plusieurs années.
Alexia va se noyer dans des suppositions insupportables… La confiance en l’amour de sa vie d’Alexia va-t-elle s’émousser ? Va-t-elle coopérer avec la police qui le soupçonne et recherche son mari ? Un deuxième cadavre retrouvé transforme-t-il l’auteur en tueur en série ? Comment Peter va-t-il justifier ce dont on l’accuse ?

MON AVIS

Ce service de presse me permet de confirmer le talent de l’auteur déjà chroniqué et 👉déjà coup d’un autre coup de cœur avec « La Petite Fille du phare ». Christophe Ferré, avec son talent d’écriture continue d’instiller des intrigues étincelantes. Ici, il nous balade dans la région toulousaine. Mes remerciements à la maison d’édition L’Archipel et au site Netgalley de m’avoir permis de dévorer ce roman addictif.

Bravo à l’auteur pour le suspens bien entretenu et toutes ces questions offertes au long de la lecture.

UNE HEROÏNE INTÉRESSANTE

Le récit s’appuie sur le personnage Alexia et dès le début, il nous captive. La fresque de sa vie lisse et sans ombrage pourrait agacer, mais la sensibilité du lecteur entreverra une brèche dans d’un trop-plein de bonheur. Et les fissures ne tardent pas pour faire faillir l’assurance de cette femme.
Alexia, à se démener dans tous les sens, emporte notre suffrage. Sa sympathie, sa droiture attire notre empathie, irrévocable.

Alors elle tombe évidemment dans un précipice quand tout s’assombrit autour d’elle, devant ces révélations qui ébranlent toutes ses certitudes. Comment subir de front publiquement un adultère et un mari soupçonné d’être un tueur en série ?

L’expression « ne plus savoir à quel saint se vouer » prend dans ce roman toute sa signification. Avertie par un inconnu de ne pas faire confiance à ses proches, les doutes envahissent son quotidien dans cette période où la survivance de sa famille repose sur elle. Sa force est admirable et pourtant, elle va se relâcher peu à peu… Son épuisement moral et physique évident nous captive, car enfin, comment va-t-elle s’en sortir ?

ça fait beaucoup, ajouta-t-elle. Un meurtre. Une disparition. Un inconnu qui tente de fracasser ma porte.

CREDIBILTE AU RENDEZ-VOUS

Le roman, le crime et l’intrigue sont tout à fait crédibles. Le scénario est parfaitement ficelé.

Les personnages abordés au fil de l’histoire trouvent leur sens dans l’histoire et la place de la vie d’Alexia et de Peter. Chacun d’eux fournit des prétextes à de nombreuses interrogations de la part du lecteur et la pauvre Alexia.

L’épouse, est avocate, et cela l’aide sans la sauver, car un amour de vingt ans embrume les pensées, et tous autour d’elle représentent des criminels potentiels.

La situation de Peter est plus délicate mais crédible. Il apparaît immédiatement comme le salaud de service. Déjà avec son égoïsme patent pour ses randonnées solitaires, ses goûts disproportionnés pour ses penchants extra-conjugaux, il apparaît vite antipathique, et cela sans compter  les crimes dont on l’affuble. On partage la même réserve que son épouse, et aussi des doutes similaires quant à ses affirmations et justifications vaseuses. Évidemment, Alexia, encore en proie à l’amour encore présent, est moins catégorique. Mais on ne peut que s’interroger sur notre propre réaction dans une telle situation. Quand on voit que l‘adultère peut prendre des proportions aussi insoupçonnées, les époux(ses) volages réfléchirons à deux fois avant de se laisser tenter.

Tout contribue à la confusion : de qui se méfier ? Peter ? Chloé ? Léo ? et qui est ce José ? Quant au mobile… que de surprises !!!

BONNE LECTURE !
Vous pouvez vous procurer l’ouvrage chez votre libraire, chez DECITRE ou à la FNAC.
Votre avis sur la chronique ou le livre est le bienvenu…

Citations

 Le procès devait avoir lieu le mois prochain et Alexia se demandait comment elle arriverait à défendre un individu qui l’écœurait : alcoolique et sadique. Mais après tout c’était son job.
Elle essayait de s’accrocher à une bouée de sauvetage, mais il n’y en avait pas. La mer était démontée. Elle allait se noyer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *