Des chroniques régulières pour partager des livres, et faire connaître de nouveaux auteurs

đź’šđź’šđź’šđź’šLE CHOIX NOUS APPARTIENT d’Isabelle Poirot

Quatrième de couverture

P.U.G
12/03/2020
65 p.
Ă€ travers ce roman dĂ©licat et sensible, Isabelle Poirot, mĂ©decin spĂ©cialiste en rĂ©Ă©ducation fonctionnelle, aborde le sujet difficile du diagnostic antĂ©natal et du choix terrible qui se posent aux parents. Mettant en scène le cheminement d’un couple et l’enseignement d’une mĂ©decin, elle offre en filigrane le Ă©clairage d’une spĂ©cialiste au plus près du sujet, et nous plonge au cĹ“ur des lieux soignant patient. Court, dense et Ă©mouvant ce rĂ©cit se lit d’une traite, illustrant avec justesse et sans jugement les questions bioĂ©thiques que chacun se pose, que l’on soit parent ou futur parent, soignant, sage-femme, mĂ©decin ou futur mĂ©decin. Car chacun s’est un jour demandĂ© : « et si l’enfant que nous allons mettre au monde avait un handicap… que ferions nous le ? »

Résumé

Un couple attend un enfant. Cet enfant est porteur d’une malformation importante, le spina bifida, qui, du fait de sa gravitĂ©, autorise d’interrompre la grossesse, mais donne parfois Ă©galement accès Ă  la possibilitĂ© d’une chirurgie antĂ©natale. Comment se croisent le monde mĂ©dical et la famille pour accompagner leur cheminement vers un choix libre et responsable ?

Mon avis 

Je remercie vivement le site babelio et son opĂ©ration Masse Critique et l’Ă©dition Presse Universitaire de Grenoble pour ce service de presse.

MalgrĂ© son petit volume et son prix modique, l’ouvrage n’en n’est pas moins dense. Je ne le considĂ©rerais pas comme un roman, mais plutĂ´t comme un petit cahier illustrĂ© et explicatif, un nĂ©cessaire sur la responsabilitĂ© des choix de la parentalitĂ©. Il interroge notamment sur la vie, et les grossesses. Les grossesses Ă  problèmes.

De lecture facile et un vocabulaire bien choisi, son message est clair :  La liberté appartient seule aux parents de décider, à condition de connaître tous les tenants et les aboutissants de la situation.

Pour la famille Ogier tout s’Ă©tait bien passĂ© avec la première grossesse d’AnĂ©mone, mais surgit l’impensable avec le cadet : l’arrivĂ©e d’un bĂ©bĂ© mal formĂ©, atteint d’un spina-bifida. Cette maladie neurologique prĂ©sente plusieurs formes, de la plus bĂ©nigne Ă  la plus gravissime. Or, on leur certifie que leur bĂ©bĂ© prĂ©sente tous les risques d’avoir un handicap très grave, inopĂ©rable, irrĂ©versible.

DES  CONSULTATIONS EN CASCADE

Ă€ travers la famille Ogier, cet ouvrage met en lumière le dĂ©dale des parents complètement dĂ©sarmĂ©s, ballottĂ©s face Ă  une kyrielle de spĂ©cialistes. Ils vont de mĂ©decins Ă  experts, de psychologues Ă  des chirurgiens… Tout s’enchaĂ®ne pour eux.

Tous ces professionnels les accompagnent dans la connaissance d’un hypothĂ©tique futur. Face Ă  une succession d’experts aguerris au problème, le couple cherche malgrĂ© tout une solution devant un pronostic très pessimiste.  Mais, ces parents seront face Ă  un dilemme : arrĂŞter ou non cette grossesse dĂ©jĂ  bien avancĂ©e.

UN CHOIX LIBRE ET ÉCLAIRÉ

Les parents dans ces conditions ne savent pas Ă  quel saint se vouer. Ce livre fournit pas de rĂ©ponse. Il rappelle juste que quelque soit leur CHOIX, il devra ĂŞtre respecté car c’est leur vie, leur avenir qui s’imposera Ă  la famille qui en dĂ©coulera.

C’est lĂ  que se pose le problème de la conscience de chacun. Les uns empĂŞcheraient la naissance de ce bĂ©bĂ© vouĂ© Ă  une vie difficile. Et la volontĂ© des autres les pousserait faire le pari d’une vie  belle mais diffĂ©rente.

Ce livre n’inflige aucune leçon de morale, juste une rĂ©flexion. On sent que l’auteure s’est mise Ă  la place des parents, de la famille dans son ensemble, des divers professionnels autour d’eux. LĂ , chacun, avec ses propres moyens humains et de conscience informe et conseille afin de gĂ©rer au mieux une fatalitĂ© de la vie.

La formidable libertĂ© de choix existe, mais souvent compliquĂ©e en conscience…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *