Des chroniques régulières pour partager des livres, et faire connaître de nouveaux auteurs

💜💜💜💜 UNE SECONDE DE TROP de Linda Green

RESUME

Editions Préludes
Paru le 23/05/18
448 pages

 

En Angleterre, une famille recomposée traditionnelle, coule des jours heureux  : les parents Lisa et Alex aiment leur travail et jonglent avec les horaires des activités de leurs enfants Otis et Ella. Chloé, la fille ainée de Lisa passe ses vacances en France avec une amie.
Un jour, lors d’une banale partie de cache-cache dans le parc municipal comme elles ont l’habitude de le faire, Lisa compte et Ella se cache mais cette fois-ci, le jeu tourne au drame car Ella ne réapparaît pas.
La fillette de quatre ans a suivi celle qu’elle connaît comme dame piano, la professeur de musique de son père…
Un sentiment de culpabilité envahit Lisa tandis que la police procède à une enquête en bonne et due forme car on le sait… les premières heures sont capitales pour retrouver l’enfant vivante.

 

MON AVIS

Je remercie vivement les éditions Préludes et le site Netgalley de m’avoir proposé ce SP et de découvrir cette auteure pour vous inciter à la lire.

⏩ THEME ORIGINAL⏪

Encore une histoire d’enlèvement d’enfant dont les actualités nous affligent régulièrement. L’originalité de l’intrigue de « Une seconde de trop » se distingue des autres romans du genre en nommant et identifiant dès le début l’auteur du délit du kidnapping d’Ella. Pas de tension de ce côté, mais le roman réunit ces éléments : travail policier, suspens, et psychologique… d’où une difficile classification.
Le lecteur est néanmoins tenu en haleine jusqu’au bout sur le sort d’Ella attachante dans son attitude de petite fille de 4 ans. 

⏩ PERSONNAGES ⏪

Les différentes réactions de chaque membre de la famille si bien retranscrites nous submergent d’émotion jusqu’au bout car les différents sentiments sont bien analysés sous la narration de Lisa. Morfondue de culpabilité, elle observe les siens envahis d’espoirs ou encombrés d’idées noires ; doit-elle sa force à ce sentiment d’intuition maternelle ?
En anéantissant l’énigme sur l’identité du criminel, l’auteure aborde ce pan interne et intime de tels faits divers, et le lecteur peut se concentrer sur le comportement des uns ou des autres lorsque survient ce genre d’évènement dramatique. La suspicion des uns sur les autres pourrait nuire à l’entraide et l’union pourtant utile dans ces circonstances. Ici, Lisa s’abstient – et c’est surprenant, c’est mon seul bémol sur l’ensemble  – de tout soupçon envers qui que ce soit de sa famille ou entourage.

⏩ INTRIGUE ⏪

L’enquête montrent les méthodes policières avec l’instauration de partenariats dosés et réfléchis avec des médias avides de scoop souvent au détriment de la souffrance de la famille victimes. L’art de savoir utiliser les journalistes et le public à bon escient.

Sous l’emprise d’un raisonnement maternel, Muriel est convaincue de son rôle providentiel dans le rapt :

Cette enfant a eu de la chance, elle a été enlevée pour son bien ».

 La ravisseuse va s’enferrer dans un bourbier avec une gamine sur les bras dont elle ne sait que faire, elle en est embarrassée. Son esprit divague ; et les plaintes de Matthew confortent notre idée que son délire ne date pas d’hier. Mais finalement le personnage absent concrètement est bien présent au fil des pages… captif lui aussi d’un amour maternel étouffant. 

 ⏩ AU FINAL ⏪

Ce livre dépourvu de scènes de brutalité physique bouleverse le lecteur d’émotions. La tension ressentie par la famille se répercute  sur le lecteur pour suivre sans relâchement la fragilité psychique de Muriel, d’où une lecture prenante ! L’écriture agréable y contribue aussi.

Pour se le procurer c’est ICI

 Un avant goût avec ces quelques phrases :

 

Elle ne me laisse même pas respirer et je n’ai aucune envie de vivre ma vie dans un respirateur artificiel dont elle prendrait chaque bouffée d’oxygène à ma place.

 

L’art de la lecture consiste à savoir et comprendre tout ce qui ne se dit pas. Il y a autant à appendre des lignes vides que des mots écrits sur les pages.

 

 

 Si vous avez lu ce livre d’accord ou pas d’accord avec moi ? N’hésitez pas à laisser un commentaire…

 

Noter le livre :
Noter la chronique :

Reader Comments

Laisser un commentaire