Chroniques régulières sur des livres, présentations de nouveaux auteurs

💜💜💜TROUS DE MÉMOIRE Jean-Michel Béquié

Résumé

Ed. La DĂ©viation
01/2023
322 p.
Antoine est revenu dans sa ville natale pour aider Nathalie à vider la maison familiale. Comme Nathalie résidait jusqu’à présent à proximité de là, elle a géré la fin de vie de leur maman. Puis elle s’est occupée ensuite de leur papa. Mais bientôt, la maison de retraite devenait un refuge inévitable pour lui.
Pendant ces quelques jours de retrouvailles, frère et sĹ“ur remplissent des caisses entre deux visites Ă  l’EHPAD.
Et les souvenirs de jeunesse refont surface. Nathalie se remémore comme elle a pu jouir de ses premières amours et construire sa famille après des études de droit. Ainsi, de son mariage avec Pierre, une « erreur de casting » selon son point de vue, est né Damien. Or, aujourd’hui, sa relation avec Nathan est prometteuse d’un avenir serein.
De son côté, Antoine, inspiré par le cadre de son adolescence, se rappelle des épisodes les plus ou moins critiques en cause d’un manque de confiance en lui.

Mon avis

J’ai dĂ©couvert cet auteur grâce Ă  l’opĂ©ration Masse Critique du site Babelio.com.

J’avais sélectionné ce livre, car j’attendais au vu du résumé, un  contenu dense à propos de la dégénérescence de l’âge. Certes, les souvenirs de Nathalie et Antoine traduisent bien le glissement de parents affirmés en tant que tels, vers des personnes devenues fragiles avec le temps. Mais ce sujet loin d’être omniprésent, est beaucoup plus diversifié.

Cette fresque familiale s’apparente à celle de beaucoup de familles, tout milieu social confondu. L’enfant qui vit au plus près de chez ses parents vieillissants, selon ses choix ou les aléas de la vie, sera moralement assujetti à la tâche de devoir veiller sur eux, ou de surveiller leur santé. Nathalie illustre bien cette situation courante, de même que l’éloignement d’Antoine a libéré celui -ci de toutes ces contraintes.

Les souvenirs évoqués permettent de faire revivre le passé avec des prismes différents. Chacun a vécu selon un ressenti propre sur son intimité et sur ce qui façonne les individus comme les copains de lycée, repas de famille, routes des vacances, première fois, études, et construction de vies familiales. Les événements marquent différemment un frère ou une sœur.

Alors cours de cette période dramatique où se disloque une famille avec la disparition des anciens, se recrée alors à ce moment-là une nouvelle relation. Frère et sœur devenus adultes se redécouvrent. La maturité semble les réunir pour combler un déracinement inéluctable.

Ce que j’ai moins aimé :

J’ai trouvé certaines phrases trop longues. Certains paragraphes se tiennent sur plusieurs pages, ce manque de coupures est regrettable à la lecture.

Bibliographie de l’auteur

Jean-Michel BĂ©quiĂ© est l’auteur de Lumière cendrĂ©e (Liana Levi), Charles (Minuit) et Les Fugues de Joseph Conti (Lattes).