Chroniques réguliÚres sur des livres, et faire connaßtre de nouveaux auteurs

💜💜💜💜💜SUR UN ARBRE PERCHÉ de GĂ©rard Saryan

Résumé

Taurnada
01/23
360 p.
Alice, enceinte, se rend Ă  Paris accompagnĂ©e des deux enfants de son petit ami Guillaume Girod Dimitri, 9 ans et Barbara 13 ans. Mais Ă  l’arrivĂ©e sur le quai, Dimitri fascinĂ© par le concert musical dans le hall Ă©chappe Ă  la vigilance d’Alice. Les autoritĂ©s recherchent immĂ©diatement l’enfant, en premier lieu, dans l’enceinte de la gare.
La quĂȘte infructueuse laisse Alice si choquĂ©e, qu’à peine sortie dans la rue, elle se fait renverser par un vĂ©hicule. AprĂšs un coma, elle se rĂ©veille en ayant perdu son bĂ©bĂ©. Et, rongĂ©e de culpabilitĂ© pour la disparition de Dimitri, elle veut croire qu’il est encore vivant. Alors, elle insiste pour revisionner les images de vidĂ©osurveillance du jour fatidique. Et lĂ , dans la confusion de la foule lors de la disparition de Dimitri, elle observe les comportements de chacun notamment ceux d’un mendiant, et ceux des musiciens.
Seule, avec des alliĂ©s comme sa meilleure amie et un journaliste spĂ©cialiste des cold case, elle poursuit sa quĂȘte coĂ»te que coĂ»te.

Mon avis

Un grand merci aux Ă©ditions TAURNADA qui m’ont permis de dĂ©couvrir ce roman : mon coup de cƓur du moment. En effet, l’amorçage de l’intrigue : un enfant disparaĂźt dans la foule d’une gare. La hantise de toute personne responsable de lui ! Ici avec raison, Alice dĂ©vorĂ©e de culpabilitĂ© va se mettre en danger pour retrouver le fils de son compagnon.

Bien plus qu’une affaire d’enlĂšvement 

L’histoire captivante prend une dimension inattendue pour un kidnapping. Mais la façon d’aborder le sujet prend une tournure diffĂ©rente du thriller domestique habituel. En effet, l’intrigue bascule vers des thĂšmes encore plus dramatiques comme le trafic d’enfants, des secrets de famille, des trahisons, des cold case, des usurpations d’identitĂ©, des cadavres dans le placard, des psychopathes, des mĂ©decins corrompus… Et avec quel rythme toutes ces problĂ©matiques s’entrelacent pour donner l’impression de glisser de l’une Ă  l’autre !  Le lecteur est autant dĂ©sorientĂ© que notre hĂ©roĂŻne.

De ce fait, captivĂ© au fil des pages, surtout dans la narration d’Alice, il devient impatient de comprendre. Comment a pu se produire un tel enchevĂȘtrement d’énigmes aussi dĂ©concertantes et saugrenues ? Et tout prend du sens avec le dĂ©voilĂ© du dĂ©nouement de l’enquĂȘte.

Certains univers dĂ©routent un peu les lecteurs, car on voyage beaucoup, si l’on pense que le rĂ©cit dĂ©bute dans un cadre bourgeois d’une dynastie d’avocats. On rejoint les entrailles de la gare, puis les coulisses d’un hĂŽpital de l’Albanie, une sulfureuse clinique en Suisse
 pour suivre les tribulations d’Alice.

Ce roman se prĂ©sente comme rĂ©gional sur quelques parties. En tout cas, je l’ai ressenti comme tel, en nous promenant dans le Lyonnais, en passant Ă  ChambĂ©ry pour aller en Suisse (entre autres). Soit dit en passant, petite anecdote, le Grand HĂŽtel Ă  ChambĂ©ry n’existe plus depuis longtemps.

Ce livre dense cache bien ces 360 pages qui dĂ©filent Ă  une vitesse de croisiĂšre, il parait de ce fait assez court. Compte tenu du nombre d’intrigues qui se jouent, l’auteur a su instiller du rythme. Et, avec une discrĂ©tion infime, des informations qui paraissent ĂȘtre des dĂ©tails Ă©clairciront le dĂ©nouement complexe. D’ailleurs, en plus de l’action permanente, des rĂ©flexions et des interrogations, les personnages suscite de l’émotion.

Je vous souhaite une excellente lecture en compagnie d’Alice.


Reader Comments

  1. Il a l’air intĂ©ressant celui-ci et je n’en ai lu que de bons retours. Merci pour cette chronique 😉

Comments are closed.