Des chroniques régulières pour partager des livres, et faire connaître de nouveaux auteurs

💜💜💜 HOLIDAY de T.M. Logan

RÉSUMÉ 

Hugo thriller
18/06/2020
360 P.

La couverture m’a immédiatement attirée ainsi que le quatrième de couverture :

Le Sud de la France, un temps de rêve, une villa somptueuse avec vue imprenable sur les vignes : tout est réuni pour que Kate, ses meilleures amies et leurs familles passent des vacances parfaites.
Mais Kate bascule du paradis à l’enfer lorsqu’elle découvre à son arrivée un message qui ne lui laisse aucun doute : son mari la trompe. Et sa maîtresse est là, dans la villa, avec eux. C’est l’une de ses trois meilleures amies. Mais laquelle ? Laquelle est prête à piétiner vingt ans d’amitié et à détruire sa famille ? Rowan, si raffinée ? Izzy, si magnifique ? Jennifer, si douce ?
Plus Kate s’approche de la vérité, plus elle comprend que son mari n’est pas le seul à avoir des secrets. Et que quelqu’un, dans la villa, est prêt à tout pour protéger les siens.

Mon avis

Tous mes remerciements pour ce service de presse proposé par le site Netgalley et les éditions Hugo thriller. Vous partez en vacances avec des amis de longue date, fiables, sincères et inconditionnels ? La couverture invite à la détente, or ! Méfiez-vous de ce livre avant des vacances entre amis, il risquerait de les gâcher et de mettre en doute des amitiés pourtant fidèles 😊.

Le postulat initial du roman assez sympathique, voire ironique suggère beaucoup d’énigmes en partant d’une situation de déjà-vu : Des amies de longue date partent en vacances ensemble avec conjoints et enfants où un des maris a pris l’une d’elles comme maîtresse…  surveillance, soupçons, embrouilles avec les enfants, prise de becs avec les ados… des vacances qui n’en seront pas surtout, quand la mort s’ajoute au tableau.

J’ai aimé

L’idée tout à fait probable et agréable de vacances entre amis dans une villa louée en France invite déjà à la quiétude. Le cadre d’un espace naturel parfumé et luxuriant procure une ambiance de détente conviviale dans laquelle chacun voudrait baigner. Tout est au beau fixe et pourtant… Et ce qui aurait pu suivre une trame vaudevillesque va se transformer de façon inattendue en scénario Hitchcockien.

On retrouve le cliché typique des incartades courantes dans les romances : la meilleure amie de l’épouse devient la maîtresse du mari infidèle. Alors, un message de la « fille du corail » va perturber le séjour de Kate la narratrice, séjour qui aurait dut être sous les auspices d’un bonheur et de souvenirs inoubliables. Ce message reçu sur Messenger établit un mystère sur l’identité de l’expéditrice avec une cohérence tout à fait acceptable. Alors, l’énigme d’une trahison conjugale va faire tourner en cauchemar les retrouvailles amicales pour Kate, la narratrice. Déjà le passé du personnage trouble déjà le lecteur. D’ailleurs le souvenir de son attitude avec ses amies travaille la conscience de notre héroïne et du même coup laissent penser qu’elle en aurait mérité une vengeance.

Une romance à la Hitchcock

Les phrases, gestes, et répliques de chacun sont interprétés par la narratrice et indirectement par le lecteur pour déceler chaque mensonge qui serait susceptible de trahir un quelconque adultère… Déjà, avant l’arrivée sur les lieux de villégiature, le comportement inhabituel de son mari inquiète Kate car elle le traduit comme un signe avant-coureur d’une certaine infidélité.

Notre héroïne Kate, l’épouse victime de cette double trahison va mener une véritable enquête et soupçonne tour à tour chacune de ses amies. On compatit à sa souffrance morale de devoir analyser toutes ses relations durant ses vacances métamorphosées finalement en torture. Elle ne peut compter que sur elle-même !

Au moment où tout semble bouclé, l’enquête menée par notre héroïne va être supplantée par une autre d’une envergure beaucoup plus dramatique.

Je n’ai pas trop aimé 

Un peu comme Kate mais pour d’autres raisons qu’elle, j’ai un peu déchanté sur ces « vacances » car j’ai trouvé que récit manquait de rythme dans les actions et dans le récit.

Le calme avant la tempête

La lenteur de certains passages m’a presque ennuyée à force de détails dans certaines scènes , surtout celles avec les enfants même si pourtant ils trouvent leurs justifications. J’ai eu un peu l’impression d’être baladée et le dénouement même s’il est croustillant de surprises, et de rebondissement m’a un peu déçue car à mon avis un peu tarabiscoté.

Pas mal de longueurs dans les problématiques de Kate, où finalement je n’ai pas été captivée outre mesure. Elle soupçonne chacune de ses amies tour à tour puis se confie… Sa confusion bien que compréhensible reste pénible… Quand l’action et l’intrigue s’accélèrent enfin aux dernières pages, j’ai trouvé ça un peu trop rapide presque un peu bâclé car peut-être il aurait été préférable d’ajouter un peu plus d’analyses à ce moment-là.

Un bon roman d’été pour se mettre dans l’ambiance détendue de vacances tendues mais qui ne marquera pas ma mémoire.

#HOLIDAY #NetGalleyFrance

Reader Comments

  1. La couverture nous annonce 7 jours, 3 couples, 1 meurtre. Je l’ai trouvé trop long à venir ce meurtre tant attendu à 80% du livre soit 70 pages avant la fin. Un peu bâclée la fin effectivement, alors que c’est la partie la plus interessante ou tout le puzzle se met en place. Mais l’histoire est très agréable et donne un avant goût de vacances 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *