Des chroniques régulières pour partager des livres, et faire connaître de nouveaux auteurs

đź’śđź’śđź’śđź’ś JE CONNAIS TON SECRET de S.K. Tremayne

RÉSUMÉ

Presse de la cité
14/01/2021
380 p.
Les loyers exorbitants de Londres et son statut précaire de free-lance contraignent Jo Fergusson à loger chez son amie Tabitha. Celle-ci n’occupe presque jamais l’appartement depuis qu’elle file le parfait amour avec Arlo. Alors, Jo dont la vie sociale est un peu morose depuis son divorce d’avec Simon, se retrouve avec pour compagnie principale les assistants vocaux : Electra et Homehelp. Pas très adepte de cette technologie intrusive, son univers va être bouleversé quand Electra lui invective cette menace : « Je connais ton secret ».
Pourtant, seules deux personnes — Tabitha et Simon — connaissent l’incident cauchemardesque dont elle se sent responsable depuis des annĂ©es.  Lors d’une soirĂ©e, par insouciance elle avait provoquĂ© la mort d’un NĂ©ozĂ©landais, une rencontre de hasard Ă  cause d’une drogue trafiquĂ©e.
Donc, comment ces engins connectés peuvent-ils évoquer cet épisode enfoui ? A-t-elle des hallucinations comme en avait son père atteint de schizophrénie et qui entendait la télévision éteinte lui parler ? Cette maladie va-t-elle la pousser, elle aussi à se suicider ?
Jo soupçonne Simon, expert en intelligence artificielle, d’ĂŞtre responsable de cette menace. Alors, elle reprend contact avec lui mais bientĂ´t, les assistants connectĂ©s envoient des mails et des messages Ă  son nom. En effet, tous les proches de Jo sont destinataires ou victimes de dĂ©nonciations calomnieuses au point de souhaiter rompre les ponts avec elle.
Est-ce Jo qui devient folle et mĂ©chante sans conscience de sa perfidie  ? Ou quelqu’un qui instrumentalise cette machine Ă  ses dĂ©pends  ? 

MON AVIS

Ce roman addictif qui se lit facilement présente de manière originale et assez inquiétante les dérives des outils connectés qui envahissent nos quotidiens. Il en faudra beaucoup pour sourire même si c’est tentant, de voir des dégâts qu’ils peuvent provoquer avec une intelligence malveillante.

Un thriller domestique comme on les aime avec une recette qui fonctionne : une tension croissante, un écartèlement des sentiments de l’héroïne partagée entre le doute et la confiance de ses proches ou amis.

J’ai retrouvé avec plaisir S.K. Tremayne pour son quatrième roman sous  ce pseudo. Déjà dans  👉📚JUSTE AVANT DE MOURRIR, l’auteur excellait dans l’art de faire mettre en scène des héroïnes perturbées. À chaque fois, elles oscillent entre réalité et folie et lecteur est emporté dans leur tourmente mentale.

Jo, ici, nous captive par son vĂ©cu rocambolesque face Ă  des outils modernes toujours plus intĂ©grĂ©s dans les foyers. Un postulat original et plausible oĂą les consĂ©quences suscitĂ©es par les dĂ©rives possibles nous attendrissent. La possibilitĂ© de courriers, messages qui partent Ă  notre insu fait froid dans le dos. Et quand en plus, ils s’attaquent  en notre nom Ă  nos ĂŞtres chers, c’est l’horreur absolue, Ă©motionnellement et psychologiquement.

On ne peut pas rester insensible au dĂ©sarroi provoquĂ© par leur isolement affectif en progression dans le rĂ©cit. Le choc est d’autant plus grand qu’elle apprend la texture des insultes dont elle est signataire au fur et Ă  mesure que les gens lui tournent le dos.

L’interaction des personnages est cohérente.

Jusqu’à la fin, le lecteur ne devinera pas la chute. Peut-être pas assez, car quelle stupéfaction…

L’auteur

S. K. Tremayne est un des pseudonymes de l’Ă©crivain et journaliste Sean Thomas, qui utilise Ă©galement celui de Tom Knox pour certains de ses ouvrages. NĂ© en 1963 dans le Devon en Angleterre, il a Ă©tudiĂ© la philosophie Ă  Londres. Il se tourne ensuite vers le journalisme, et rĂ©dige des articles pour le Times, le Daily Mail, le Sunday Times, et le Guardian. Il commence par publier plusieurs romans sous son vĂ©ritable nom, avant d’adopter Ă  partir de 2009 le pseudonyme Tom Knox, puis en 2015 celui de S. K. Tremayne pour son roman Le doute (« The ice twins » en anglais). (source lecteur.com). Traduit en 29 langues, il a Ă©tĂ© un best-seller dans divers territoires (BrĂ©sil, la France, le Danemark, la Finlande et la CorĂ©e du Sud). (Wikipedia)
Comme son père, l’auteur D. M. Thomas, il se passionne Ă©galement pour la littĂ©rature, et publie plusieurs romans, se spĂ©cialisant pour les thrillers, souvent imprĂ©gnĂ©s des thèmes de l’archĂ©ologie ou de la religion.  (source booknote.com)

Reader Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *