Des chroniques régulières sur des livres, et faire connaître de nouveaux auteurs

đź’śđź’śđź’śđź’śđź’śLE MARIAGE PARFAIT de Jeneva Rose

RESUME 

LE MARIAGE parfait
Ed. XO
02/06/2022
375 p.
USA. Washington
L’écrivain Adam Morgan justifie ses excursions en dehors de Washington. La maison de campagne de son couple serait plus propice Ă  son inspiration. C’est du moins ce qu’il prĂ©tend Ă  son Ă©pouse Sarah, car mĂŞme s’il culpabilise de son insuccès littĂ©raire, il a fait des lieux une garçonnière pour retrouver sa maitresse Kelly. D’ailleurs il reste conscient d’un train de vie assurĂ© par la carrière de Sarah, l’avocate associĂ©e dans un prestigieux cabinet qu’elle a co-crĂ©Ă©.
Mais la routine fallacieuse d’Adam va s’effondrer quand on retrouve Kelly assassinée de 27 coups de couteau dans la maison de campagne. Immédiatement, Adam devient le suspect évident de ce crime sauvage. Alors bientôt Sarah qui sera entendue comme témoin par la police du comté comprend la situation critique et dramatique de son mari. De ce fait, spontanément, elle s’impose pour lui porter assistance, car sa position d’épouse assortie de ses compétences d’avocate pénaliste réputée le sauveront. Et malgré sa souffrance morale d’avoir été trahie, elle se consacre à la défense de son mari infidèle. En fait, plusieurs éléments pourraient disculper rapidement Adam et le faire échapper à la peine de mort, même s’il plaide non coupable.

MON AVIS

Je remercie vivement éditions XO et le site Netgalley pour ce premier roman d’une jeune auteure. J’ai hâte de découvrir les suivants. Un thriller domestique se combine à une affaire judiciaire. Tous écrits à la première personne, les chapitres alternent la narration de Sarah et Adam, un couple ordinaire. Mais les nombreux personnages gravitant autour bannissent tout ennui. L’écriture est très fluide et agréable : ces 375 pages se dévorent à une vitesse folle.

L’erreur de tromper

L’intrigue captivante jusqu’à la fin nous attendrit par le sort que va subir Adam. En découle une tension extraordinaire. Elle maintient le lecteur en haleine, à propos des preuves à apporter pour disculper le mari infidèle. On peut dire qu’il n’a pas de chance : son infidélité tourne au cauchemar, cette autre version de « liaison fatale » a de quoi calmer tous les maris volages.

On apprécie les 2 protagonistes autant l’un que l’autre : on compatit aux affronts de Sarah face aux paroles acerbes de sa belle-mère, et les maladresses pitoyables d’Adam sont touchantes, voire parfois crispantes. En effet, malgré son erreur, et la manière dont il utilise Sarah, on a envie qu’il s’en sorte.

Les descriptions des personnages et du cadre procurent au lecteur la sensation de partager une certaine intimité avec le couple. Et du même coup, on adhère à chaque confession qui nous est faite. Pour la motivation de Sarah à défendre son mari même s’il l’a trompée, elle est tout à fait cohérente et acceptable.

Une enquête aux coeur 

En effet, en dépit de leurs problèmes de couple à considérer plus tard, l’enquête sur le véritable coupable demeure au cœur de l’intrigue. Oubliée la peine encourue ! car on réfléchit surtout à un autre coupable véritable. Nos soupçons se succèdent tout au long du fil de la lecture. On ne peut  éliminer qui que ce soit dans la liste. On a rarement vu de victimes avec autant de coupables potentiels. Et la prouesse de l’auteure est de ne jamais exclure une possibilité, hormis celle de l’infâme Eléanore, la belle-mère à éviter.

Sinon on envisage un complot contre Adam et indirectement Sarah. Là aussi, les criminels potentiels sont nombreux : De l’ami homosexuel qui cache peut-être son jeu du bon copain, de l’assistante obséquieuse à l’extrême, jusqu’aux associés d’une arrogance éhontée.

J’ai adoré ce livre, un thriller domestique : mon coup de cœur du mois !

Une intrigue captivante pour un final époustouflant à couper le souffle nous désarme de cynisme. À retenir dans la catégorie « le temps d’un week-end », car on ne peut pas poser ce livre tant qu’il n’est pas terminé.

#LeMariageparfait #NetGalleyFrance

Citation

Page 190
Je m’étais comporté de manière ignoble, je le savais, mais fallait-il pour autant que je paie au prix fort mes erreurs, ma trahison ? La prison, la mort, parce que j’avais été infidèle ? Était-ce vraiment juste ? Même si je ne niais pas que j’avais choisi de m’engager dans cette liaison avec Kelly, et que j’avais même envisagé de quitter ma femme pour elle.