Des chroniques régulières pour partager des livres, et faire connaître de nouveaux auteurs

đź’śđź’śđź’śL’INVITE DE TROP Lucy Foley

Résumé 

presse de la cité
05/22
Irlande.
Convaincus d’avoir trouvé son partenaire pour la vie, Julia et Will ont décidé de se marier peu de temps après leur rencontre. Quand Julia reçoit des avertissements anonymes relatifs à l’intégrité de son futur mari, elle les met au crédit de la jalousie. En effet, Will, l’animateur vedette d’une émission de téléréalité est la coqueluche de la gent féminine. De plus, leur couple charismatique aussi très en vue, étant donné leur carrière professionnelle à tous les deux, est très médiatisé.
C’est ainsi que Julia a pu s’offrir un mariage original loin des paparazzis dans la propriété de la Folie, une maison réhabilitée et située à Inis an Amplóra. Cette île irlandaise, quasi déserte difficile d’accès fourmille de légendes autour de sépultures mystérieuses.
Le mariage donne Ă  chacun des mariĂ©s l’occasion de renouer avec son propre passĂ©. Cela crĂ©e quelques tensions, mais l’ambiance va se dĂ©tĂ©riorer lorsqu’une des serveuses hurle sa frayeur : elle aurait vu un corps, Les invitĂ©s s’enfoncent dans la nuit à sa recherche malgrĂ© la tempĂŞte qui menace et les lumières qui vacillent,

Mon avis 

Ce thriller de quelque 300 pages, inspiré de la principale thématique du mariage en soulève beaucoup d’autres. Le suspense repose sur une tension permanente vécue par tous les protagonistes. Leurs confidences, recueillies par leur narration au fil des chapitres, éclairent le passé… et par conséquent le présent.

L’idĂ©e peu originale d’un mariage virant Ă  la catastrophe est sauvĂ©e par le postulat de l’auteure qui, sans ambages, Ă©gratigne l’apparence lisse du mariĂ© Will. L’image du prince charmant icĂ´ne de la tĂ©lĂ©-rĂ©alitĂ© devenue la coqueluche de toutes les femmes, s’effiloche vite. On s’interroge surtout cette question : Vu sa malignitĂ© et sa perfidie, comment sa vĂ©ritable nature sera mise au jour ?

Comme tous les célébrations mariages, celle de Julia tiendra ses promesses. Elle le voulait inoubliable, et là, un meurtre marquera la mémoire de tous.

Un mariage mémorable 

Le huis clos insulaire de ce roman choral immobilise les personnages. Et le cadre naturel hostile aiguise la crispation. Presque tous les invités nourrissent même inconsciemment des sentiments négatifs. Des rancunes dissimulées s’allient à non-dits, des secrets enfouis, et des jalousies refoulées et fertilisent l’ambiance délétère propice à l’intrigue.

Des invités détonnant  

Le propre du mariage est de réunir deux amoureux autour de leur famille et des amis respectifs pour fêter l’événement. Parfois, comme les invités n’ont pas d’affinité entre eux à l’instar de ceux de Julia et Will, se produit alors un cocktail détonant.

Ici, toute la bande d’amis d’enfance du marié redoute la présence de leur ancien directeur vachard de leur lycée, qui n’est autre que le père de Will. L’épouse du meilleur ami de Julia mal à l’aise dans ce milieu guindé éprouve une réticence à l’égard des autres convives. L’introvertie Olivia, jeune fille d’honneur grâce au lien fraternel qui la lie à Julia, se désintéresse du mariage et se scarifie dans son coin à la moindre occasion. De même, Johnno, le témoin du marié sécrète de l’amertume sur sa nomination forcée de témoin.

Toutes ces rancœurs s’expliqueront au fur et à mesure du déroulement du mariage.

Dommage

Malgré la variété des narrateurs pour insuffler du rythme, l’intrigue met du temps à décoller. Comme les mariages ennuyeux, le début poussif finit avec un dénouement assez inattendu.

Quant au titre, il me semble choisi.

Grâce à sa fin surprenante, je vous recommande cette lecture : elle nous rappelle la chance de n’être pas invité à un mariage aussi désastreux.

auteure : Lucy Foley 

Romancière britannique nĂ©e en 1986, Lucy Foley a Ă©tudiĂ© la littĂ©rature anglaise et a travaillĂ© plusieurs annĂ©es en tant que rĂ©dactrice de fiction dans le secteur de l’Ă©dition. Auteure de quatre romans, elle vit actuellement Ă  Londres oĂą elle se consacre Ă  temps plein Ă  l’Ă©criture (source www.babelio.com) .
Remerciements  pour ce service de presse : site Netgalley et les éditions Presse de la Cité.

#Linvitéedetrop #NetGalleyFrance

Citations

289/Le dessert s’ouvre en exposant son cœur écarlate. Julia et Will n’en finissent plus de sourire pour les photos. Le couteau est déposé sur la table. Sa lame luit sous la lumière. Il est là. Il est à ma portée. Puis Julia prend une grosse part de gâteau et, sans cesser de sourire sous les flashs, l’écrase sur le visage de Will.
124/ D’expérience, ce sont les événements les plus chic, ceux où l’on n’invite que des gens très bien, qui peuvent devenir les plus chaotiques.

p.73

Pas de baby-sitter qui nous jugera plus tard, pas d’enfants pour lesquels se réveiller le matin. Me retrouver là, élégante, en la seule compagnie d’autres adultes, avec de l’alcool à volonté, sans responsabilités – cette situation a quelque chose d’exotique.
p.99/preuve d’endurance », ce qui était la devise de l’école. La seconde partie a été ajoutée par les élèves : « Si je ne peux rejoindre les anges, je libérerai mes démons ! » On chantait toujours ça avant un match de rugby…— Et avant tout le reste, ajoute Duncan avec un sourire mauvais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *