Des chroniques régulières pour partager des livres, et faire connaître de nouveaux auteurs

💜💜💜💜 PUTAIN D’HISTOIRE de Bernard Minier

RESUME

ISBN : 2266267779
Éditeur : Pocket 12/05/2016
L’histoire se déroule dans univers humide et froid, sur une petite île du nord ouest du Pacifique à une heure de ferry du continent.
Ce microcosme retranché sur cette terre nous plonge dans les affres d’un climat difficile aux habitants au tempérament empreint d’insularité.
Henri, notre héros un ado de seize ans y vit depuis quelques années avec ses deux mamans adoptives, et a su s’intégrer au sein d’un groupe d’ado.
Un soir, sur le ferry qui ramène les jeunes sur l’île, une dispute éclate entre Henri et sa petite amie Naomie. Le lendemain, elle sera retrouvée morte sur une plage de l’ile,  empêtrée dans un filet de pêche. Immédiatement la police suspecte Henri. Alors, avec son groupe d’amis, les adolescents s’emploieront à  démasquer le véritable coupable pour tenter de le disculper. Et commence alors cette enquête, tandis qu’Henri reçoit des messages sur internet sur des interrogations compromettantes. Elles le conduisent à diriger l’enquête pour en savoir plus sur ses origines.
En parallèle, un magnat d’une entreprise florissante dans les nouvelles technologies, en campagne électorale se préoccupe de ce qui se passe sur cette île, en quête de son enfant que sa maîtresse lui avait caché seize ans auparavant.
L’enquête avance par le biais des enquêteurs, de l’homme de main de l’homme d’affaire qui ne lésine pas en moyen pour la faire avancer, et aussi par le groupe des adolescents osant par moments prendre des risques parfois inconsidérés pour leur propre vie et celle de leurs proches.
L’aboutissement de l’enquête nous surprendra jusqu’au dernier moment ; et ses conséquences feront froid dans le dos.

MON AVIS

On part d’une petite querelle d’amoureux mais la dimension évoluera au-delà ce que le lecteur peut imaginer.
Je partais peu enthousiaste dans la lecture de ce livre, je pensais même l’abandonner ! Lorsque finalement après quatre petits chapitres son est captivé . La manière d’écrire avec différents narrateurs (à la 1ère personne  et la 3è) stimule la lecture et les questionnements.
Les personnages sont bien décrits et l’imagination de l’auteur offre un planelle de figures particulières mais bien pensées dans le contexte : les ados avec propre identité bien marquée, le couple de lesbiennes dont une des mères de Henri est sourde muette, une famille de « dégénérée » plus ou moins ancré dans le village ; le loyal homme de main de l’homme d’affaire fortuné.
L’auteur a utilisé la technologie tout au long du roman pour appuyer le suspens et l’avancée de l’intrigue avec les téléphones portables, ordinateur, GPS… Au delà de leur exploitation pour l’enquête de cette putain d’histoire, l’enseignement de Bernard Minier en nous en dévoilant leur potentialité dans l’intrusion possible dans nos vies sidère le lecteur.
L’AUTEUR : je ne connaissais pas l’auteur mais je pense lire d’autres œuvres de son cru.
  Des questions, des remarques, et dites-moi si je vous ai donné envie de lire le livre… N’hésitez pas à échanger vos impressions. A bientôt !l
Noter le livre :
Noter la chronique :

Reader Comments

  1. Je te conseille les autres livres de Bernard Minier… Il a vraiment son style dans le genre. dans les précédents: glacé, le cercle et n'eteins pas ma lumière, les personnages enquêteurs originaux et aux caractères bien marqués deviennent récurrent et on ne peut que s'y attacher… J'adore vraiment. Ce que j'aime aussi chez cet auteur c'est son style et son sens de l'image, comme tu l'as souligné….

  2. J'ai beaucoup aimé aussi ! D'ailleurs c'est amusant de voir que ces sont les mêmes aspect du livre qui on retenu notre attention à toutes les deux, ma chronique et la tienne sur cet ouvrages se rejoignent sur beaucoup de points 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *