Des chroniques régulières pour partager des livres, et faire connaître de nouveaux auteurs

💙💙💙💙 DE JOIE COULENT MES LARMES de Léna Walker

RESUME

Michel Lafon
Parution 16/6/18
280 pages
Romy, élevée par sa grand-mère à Saint-Tropez, voit son projet de vie s’effondrer quand elle surprend l’infidélité de son futur époux Nicolas, avec sa meilleure amie.
Pour fuir cette situation inconfortable dans la petite bourgade, elle décide de partir sur Paris avec l’aide de Paul, son ami d’enfance. Elle abandonne alors son emploi de vendeuse de soufflés tropézien, et changer de vie. Elle projette de se donner la chance de réaliser son rêve : présenter le journal télévisé sur la Une, une ambition nourrie depuis toujours. Pour cela, elle va mettre à profit ses relations pour se faire embaucher en tant que stagiaire, puis en CDD.
Sa réussite professionnelle lui coute beaucoup d’efforts. Elle ne ménage pas dans son travail ni dans créativité, au point d’être corvéable auprès de ses supérieures, .
Mais la santé de sa grand-mère se détériore ! Elle va devoir encore réviser ses projets professionnels, ainsi que ses préoccupations sentimentales.

MON AVIS

Mes plus vifs remerciements au site Netgalley et aux éditions michel Lafon pour ce SP avec cette lecture agréable et divertissante. Cette romance rentre dans la catégorie de celui où l’héroïne, une Célibataire Idéale recherche le Grand Amour (ou CIRGA 😍). On retrouve ici l’ambiance  un peu moins drôle mais très plaisante aussi du livre déjà chroniqué « AVEC DES SI ET DES PEUT-ETRE » de Carène Ponte.

Des personnages insolites et éclectiques

Le personnage principal Romy – au si joli prénom – nous charme de sa sympathie. Sa générosité l’a amenée à vivre à Saint Tropez chez sa grand-mère suite au décès de son Papily. On se représente vite les sacrifices que cela peut impliquer pour une jeune femme.

Sous le choc de l’infidélité de Nicolas avec sa meilleure amie, Romy gagne vite la compassion du lecteur. Son passé familial difficile, guéri d’une confiance inconditionnelle de Mamilou fait aussi exergue en elle sa force et une résilience.

Intelligente et dégourdie, Romy, munie de sa vivacité et sa spontanéité s’adapte à toute situation. Ce type de personnage de femme pleine de ressources crédibilise le récit même, avec ses quelques hésitations et ses errances. :   Sans a priori sur ses rencontres fortuites, e décrit avec détachement les particularités de chacun. Sa colocataire affublée d’une zenitude particulière (non sans rappeler celle de Max dans « Avec des si et des peut-être »), un voisin atypique, des écueils amoureux et un ami fidèle compensent ses écorchures professionnelles. Et pourtant elle avait été prévenue !

– « Romy ? Un petit conseil, ne cherchez pas à vous faire des amis ici, vous n’en aurez aucun. »

Mamily, représente la grand-mère que l’on souhaiterait avoir. Son âge lui garantit une certaine sagesse mais ne limite pas sa dynamique, ni son caractère.

Une ressource énergétique

Cette jeune fille après des études de droit, travaille sans regret dans un domaine éloigné du juridique. Résignée à vendre des soufflés tropéziens, elle accepte ce job pu glorieux par amour des siens.

Mais elle vit son grand choc sentimental. Un grand classique : la meilleure amie qui a séduit son fiancé. Romy profitera de l’opportunité offerte d’une carrière différente sur Paris, avec l’audace de booster son C.V. Sa ferme ambitionne de travailler comme son idole Stéphanie Laval présentatrice de la Chaine Une fait sourire, car elle transpire de naïveté. Dans cet environnement professionnel très concurrentiel et impitoyable, son opiniâtreté aura raison de sa patience… Un bel exemple de persévérance et de positivisme.

Impossible de s’ennuyer dans cette virée de la cité tropézienne à Paris. On quitte le petit port sous un œil différent des touristes pour la trépidante ville de lumière… et ce n’est fini ! L’environnement proche de Romy l’appuie de sa bienveillance dans ses projets, parfois démesurés ! Comme quoi, quand on veut conquérir l’Amérique… Cette impression d’appui chaleureux et uni rend la lecture assez agréable.

Je précise que l’écriture dynamique de l’auteur épargne un risque de fadeur. Au contraire, ce livre donne un regain d’optimisme. Les affronts subis par notre héroïne avec des entretiens ratés, l’inflexibilité de ses supérieurs, ou de rencontres nocives alimentent des rebondissements permanents.

Les chapitres courts distraient le lecteur des mésaventures de Romy. L’optimisme perce le long de la lecture. Il panse les découragements ponctuels et nous rappelle que si nos projets de vie sont bouleversés, notre trajectoire peut bifurquer pour un destin différent, voire meilleur.

DES SOURIRES ET DE L’EMOTION AU RENDEZ-VOUS. PARFAIT POUR LA DETENTE.

Et pour les gourmands(es) le dernier chapitre vous gratifie de la recette convoitée par Mamily !
Pour vous procurer l’ouvrage chez Decitre c’est ICI, Fnac c’est
Votre avis sur la chronique est le bienvenu

Citations

 Si j’ai échoué, c’est pour une bonne raison, la vie n’est pas faite de hasards.
A vingt-sept ans je viens de découvrir que le shopping compulsif reste le meilleur remède aux peines de cœur et surtout la meilleure façon d’oublier un homme.
Etre auprès des gens qu’on aime, passer du temps avec eux. C’est peut-être ça finalement le bonheur.
Noter le livre :
Noter la chronique :

Laisser un commentaire