Des chroniques régulières pour partager des livres, et faire connaître de nouveaux auteurs

💜💜 DES LARMES SUR RIVER FALLS d’Alexis Aubenque

 

RESUME

 ISNB : 9791028 109042
Edition : Dargelone
Date de parution : mai 2018
365 pages
Quatrième de couverture :
Alors que l’été s’achève, le shérif Mike Logan savoure la tranquillité qui règne sur sa ville. Revenir à River Falls a été la meilleure décision de sa vie, se dit-il. Mais le destin le rattrape : à l’aube, on retrouve le cadavre d’un homme dans un champ, crucifié tel un épouvantail. Un mot est accroché à ses habits : « Là est ta place ! » Secondé par la lieutenante Lindsay Wyatt, amie de la fille de la victime, Logan enquête dans toutes les directions possibles, avec la terrible impression que d’autres meurtres vont suivre.
 Plus méfiant que jamais à ‘encontre de Logan, le journaliste Stephen Callahan et sa consœur Leslie Callwin, une spécialiste des tueurs en série, enquêtent en parallèle. Ils vont découvrir qu’à River Falls, l’horreur peut prendre de multiples visages…

MON AVIS

Lu dans le cadre du Challenge « Sunny summer Challenge » j’ai opté pour ce livre dont la jaquette prétendait « la série culte ». Ce livre de poche fait en effet suite à plusieurs ouvrages d’Alexis Aubenque dans cette trame avec les mêmes personnages et dans secteur de Seattle.
Je n’ai pas lu les précédents épisodes : rien n’empêche la compréhension de celui-ci mais je déplore les nombreuses références à leurs sujets au cours de ma lecture.

Un crime barbare

Le lieu de prédilection de l’action est situé près de Seattle ce qui est surprenant pour un auteur français, mais je mets cette fantaisie sur le fait de pouvoir adjoindre à l’intrigue des subterfuges propres aux Etats Unis où les serial killer sont réputés « plus nombreux ».
Ici, le dispositif de l’enquête paraît disproportionné avec la barbarie du crime particulièrement cruel dont il est question.

Une enquête décevante

Ici, je retrouve l’ambiance d’une série télévisuelle franchouillarde (je pense à Cordier Juge et flic version actuelle) où la vie quotidienne, personnelle et familiale des héros (journalistes, policiers, profileurs …) tiennent une place prépondérante dans l’enquête.
L’auteur transforme en rengaine la querelle entre policiers et journalistes, la méfiance des uns contre la curiosité acharnée des autres ; c’est si rabâché par les personnages, que cela en devient lourd.
« Si le journaliste d’investigation et le policier cherchent tous les deux à résoudre des affaires, il a une différence fondamentale entre eux. C’est la « Vérité ».
Celle-ci aboutit finalement, assez rapidement au vu des efforts déployés, et surtout des réflexions assez succinctes. Quand on parvient aux dernières pages, on devine son issue de l’enquête compte-tenu des suspects potentiels.
Cette série culte, d’après les avis recueillis sur internet a trouvé un  public converti à cet univers et convaincu des prouesses de l’écrivain qui n’y est pas parvenu, je ne vois pas ce livre comme « policier » de grande envergure. Ma sévérité sur ce titre « des larmes sur river falls » le cantonne à un bon scénario pour une série télévisuelle.
L’avantage pour les lecteurs pressés : il se lit vite sans difficulté.

Pour se le procurer chez Decitre, c’est ICI

Si vous avez lu le livre, d’accord ou pas d’accord avec moi ? N’hésitez pas à laisser un commentaire…

Noter le livre :
Noter la chronique :

Reader Comments

Laisser un commentaire