Des chroniques réguliÚres pour partager des livres, et faire connaßtre de nouveaux auteurs

💜💜 DES LARMES SUR RIVER FALLS d’Alexis Aubenque

 

RESUME

 ISNB : 9791028 109042
Edition : Dargelone
Date de parution : mai 2018
365 pages
QuatriĂšme de couverture :
Alors que l’étĂ© s’achĂšve, le shĂ©rif Mike Logan savoure la tranquillitĂ© qui rĂšgne sur sa ville. Revenir Ă  River Falls a Ă©tĂ© la meilleure dĂ©cision de sa vie, se dit-il. Mais le destin le rattrape : Ă  l’aube, on retrouve le cadavre d’un homme dans un champ, crucifiĂ© tel un Ă©pouvantail. Un mot est accrochĂ© Ă  ses habits : « LĂ  est ta place ! » SecondĂ© par la lieutenante Lindsay Wyatt, amie de la fille de la victime, Logan enquĂȘte dans toutes les directions possibles, avec la terrible impression que d’autres meurtres vont suivre.
 Plus mĂ©fiant que jamais Ă  ‘encontre de Logan, le journaliste Stephen Callahan et sa consƓur Leslie Callwin, une spĂ©cialiste des tueurs en sĂ©rie, enquĂȘtent en parallĂšle. Ils vont dĂ©couvrir qu’à River Falls, l’horreur peut prendre de multiples visages


MON AVIS

Lu dans le cadre du Challenge « Sunny summer Challenge » j’ai optĂ© pour ce livre dont la jaquette prĂ©tendait « la sĂ©rie culte ». Ce livre de poche fait en effet suite Ă  plusieurs ouvrages d’Alexis Aubenque dans cette trame avec les mĂȘmes personnages et dans secteur de Seattle.
Je n’ai pas lu les prĂ©cĂ©dents Ă©pisodes : rien n’empĂȘche la comprĂ©hension de celui-ci mais je dĂ©plore les nombreuses rĂ©fĂ©rences Ă  leurs sujets au cours de ma lecture.

Un crime barbare

Le lieu de prĂ©dilection de l’action est situĂ© prĂšs de Seattle ce qui est surprenant pour un auteur français, mais je mets cette fantaisie sur le fait de pouvoir adjoindre Ă  l’intrigue des subterfuges propres aux Etats Unis oĂč les serial killer sont rĂ©putĂ©s « plus nombreux ».
Ici, le dispositif de l’enquĂȘte paraĂźt disproportionnĂ© avec la barbarie du crime particuliĂšrement cruel dont il est question.

Une enquĂȘte dĂ©cevante

Ici, je retrouve l’ambiance d’une sĂ©rie tĂ©lĂ©visuelle franchouillarde (je pense Ă  Cordier Juge et flic version actuelle) oĂč la vie quotidienne, personnelle et familiale des hĂ©ros (journalistes, policiers, profileurs 
) tiennent une place prĂ©pondĂ©rante dans l’enquĂȘte.
L’auteur transforme en rengaine la querelle entre policiers et journalistes, la mĂ©fiance des uns contre la curiositĂ© acharnĂ©e des autres ; c’est si rabĂąchĂ© par les personnages, que cela en devient lourd.

« Si le journaliste d’investigation et le policier cherchent tous les deux Ă  rĂ©soudre des affaires, il a une diffĂ©rence fondamentale entre eux. C’est la « VĂ©ritĂ© ».

Celle-ci aboutit finalement, assez rapidement au vu des efforts dĂ©ployĂ©s, et surtout des rĂ©flexions assez succinctes. Quand on parvient aux derniĂšres pages, on devine son issue de l’enquĂȘte compte-tenu des suspects potentiels.

Cette sĂ©rie culte, d’aprĂšs les avis recueillis sur internet a trouvĂ© un  public converti Ă  cet univers et convaincu des prouesses de l’écrivain qui n’y est pas parvenu, je ne vois pas ce livre comme « policier » de grande envergure. Ma sĂ©vĂ©ritĂ© sur ce titre « des larmes sur river falls » le cantonne Ă  un bon scĂ©nario pour une sĂ©rie tĂ©lĂ©visuelle.

L’avantage pour les lecteurs pressĂ©s : il se lit vite sans difficultĂ©.

Pour se le procurer chez Decitre, c’est ICI

Si vous avez lu le livre, d’accord ou pas d’accord avec moi ? N’hĂ©sitez pas Ă  laisser un commentaire…


Reader Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *