Des chroniques régulières pour partager des livres, et faire connaître de nouveaux auteurs

đź’śđź’śđź’śđź’śđź’ś SI TU T’EN VAS de C.J. Cooke

RESUME

ISNB : 978-2-8112-3918-3
Editions : Milady 2018
Date de parution : 4/07/2018
En Irlande, la vie de famille Shelley semble bien organisĂ©e dans sa routine : EloĂŻse a levĂ© le pied dans l’association caritative « Enfants de Guerre » qu’elle a crĂ©Ă©e, association de grande envergure destinĂ©e Ă  offrir Ă©ducation et soutien aux rĂ©fugiĂ©s mineurs. Elle se consacre exclusivement Ă  son rĂ´le de mère au foyer pour s’occuper de Max (3 ans) et Cressida (bĂ©bĂ©). Lochlan son mari, un self-made-man dans la finance travaille du lundi au jeudi en Ecosse. Mais la disparition soudaine et invraisemblable d’EloĂŻse va bouleverser leur Ă©quilibre familial.
C’est la voisine qui a dĂ» alerter le père alors en dĂ©placement, du danger encourus par les des deux jeunes enfants livrĂ©s Ă  eux-mĂŞmes dans la maison. Lochlan, va devoir mettre sa carrière en pĂ©ril pour remplacer son Ă©pouse auprès de leurs deux jeunes enfants.  Il va aussi devoir composer avec l’inimitiĂ© des grands-parents d’EloĂŻse.
Se dĂ©ploie alors une enquĂŞte pour rechercher EloĂŻse, relayĂ©e par les rĂ©seaux sociaux et les mĂ©dias.  Et pendant que demeure en suspens cette question : « qu’a-t-il pu lui arriver pour Ă  EloĂŻse ? », une femme frappĂ©e d’amnĂ©sie est Ă©chouĂ©e sur une Ă®le dĂ©serte de Kemonos. On la devine ĂŞtre EloĂŻse, avec pour seule compagnie le groupe d’un atelier d’Ă©criture avec ce dictat : « la seule façon pour toi de quitter cette Ă®le, c’est de retrouver la mĂ©moire ».
En quoi l’étrangeté de cette disparition trouvera-t-elle sa logique ?

MON AVIS

Remerciements : Je remercie vivement Netgalley et la maison d’Edition Milady pour la découverte de cette auteure prometteuse dans le domaine des romans psychologiques.

L’auteur, experte dans le domaine, nous offre avec ce roman Ă  suspens une merveilleuse illustration d’une des facettes de la psychologie. Les chapitres alternent la narration des principaux personnages : EloĂŻse, Lochlan et Gerda. Chacun analyse son ressenti, son vĂ©cu avec la disparue, celle qui manque Ă  tous mais que finalement ils ignorent beaucoup…

UNE FAMILLE BOURGEOISE BIEN SOUS TOUT RAPPORT

La réussite sociale d’Eloïse et Lochlan, ce couple qui a « tout pour eux » paraît très enviable. La disparition de la jeune mère de famille.  va cependant chamboulé tout leur équilibre familial dans sa totalité.

Avec l’introspection sur sa vie, Lochlan est rongĂ© de culpabilitĂ© sur ses erreurs : Investi dans son travail, il a nĂ©gligĂ© au fil du temps  sa famille. Il prend conscience de dĂ©couvrir sa dernière-nĂ©e Cressida âgĂ©e de quelques mois. L’enquĂŞte de la disparition de son Ă©pouse soulève des pans oubliĂ©s de ses Ă©carts, comme l’amourette Ă©phĂ©mère avec une collègue, et la prioritĂ© de son travail dĂ©risoire.

La grand-mère d’EloĂŻse offre le tableau typique de la femme guindĂ©e, fortunĂ©e sans considĂ©ration pour ceux qui n’appartiennent pas Ă  son milieu. D’oĂą sa dĂ©considĂ©ration pour Lochlan qu’elle tient pour responsable de la disparition. Le dĂ©calage entre les espoirs misĂ©s sur sa petite fille et les orientations des choix de la jeune femme trouverons leur fondement. Le lecteur le comprend au fil de la lecture.

DES OMBRES AU TABEAU

L’aboutissement du livre nous révèle une autre vérité du vécu réel d’Eloïse. Le passé ressurgit quand on le croit enseveli.

La force du roman nous expose, avec cet éclairage narratif et original, l’impact potentiel et nuisible d’un lourd fardeau psychologique à porter. L’enfouir est alors vital pour supporter la réalité.

SUR L’ILE

La vie, ou survie sur l’île dĂ©serte dĂ©pend de la seule compagnie Sariah, Hazel, George, et Joe … Bizarrement, leurs comportements et leurs attitudes contradictoires restent confuses pour le lecteur et EloĂŻse. Celle-ci, plongĂ©e dans une amnĂ©sie totale et inexplicable devra composer avec ce groupe disparate sensĂ© constituer un Ă©trange atelier d’écriture. L’auteur entretient avec succès un certain mystère sur cette insularitĂ© choisie et risquĂ©e.

L’interrogation quant à la présence d’Eloïse sur l’île croît avec l’avancée de la lecture, car sa disparition n’en est pas une pour le lecteur. Avec une patience ô combien récompensée, celui-ci y trouvera sa réponse dans les derniers chapitres. Les curieux impatients le comprendront ici :

cliquer pour connaitre le dénouement

Pour les non-initiés, le Trouble Dissociatif de l’Identité (trouble de la personnalité multiple) trouvera toute sa signification ici. Cette illustration détaillée et u coup très compréhensible nous explique parfaitement la mise en place et le traitement complexe de ce mécanisme de défense psychique. L’aboutissement pour réunir le passé et le présent sera le fruit d’un gros travail pour Eloïse.

[collapse]

Quelques mots sur l’auteur :

C. J. Cooke est une poète, romancière et universitaire reconnue. Née à Belfast, elle est titulaire d’un doctorat en littérature et enseigne l’écriture créative à l’université de Glasgow, où elle dirige des recherches en lien avec la santé mentale et explore les vertus thérapeutiques de l’écriture. Si tu t’en vas, son premier roman psychologique, lui a été inspiré par ses recherches. Une adaptation télévisuelle est en cours de réalisation.

 

Vous pouvez vous le procurer chez votre meilleur libraire :

chez Decitre, c’est ici

A la FNAC, c’est ici

Notez la chronique, laissez un avis… et à bientôt !

Noter le livre :
Noter la chronique :

Laisser un commentaire