Des chroniques régulières pour partager des livres, et faire connaître de nouveaux auteurs

💜💜💜💜💜L’AFFAIRE LORD SPENCER de Flynn Berry

RÉSUMÉ

Presse de la cité
10/10/19
G.B. Londres.
Claire et son cadet Christopher vivent sous des identités d’emprunt pour dissimuler le drame familial touchant leurs parents, alors séparés. Cette affaire avait défrayé les chroniques vingt-six ans auparavant, et est encore médiatisée aujourd’hui.
Claire devenue médecin, reste traumatisée d’avoir assister à huit ans au meurtre de sa nounou et de voir sa mère  Faye quasi morte. Suite à cette nuit tragique, son père Colin Spencer, a disparu. Le témoignage de Faye et d’autres indices accusent l’aristocrate fortuné promis à la Chambre des Lords. Précisons que le couple vivait séparé. Depuis, le suspect reste introuvable, ce qui empêche tout procès, même par contumace et malgré la persévérance de la police.
Chaque fausse piste bouleverse Claire. En effet, cela ravive ses souvenirs d’enfants qui la hantent. De plus, ce massacre contraste tant avec la douceur de son père ! Claire fait fi de son appréhension d’être confrontée à la vérité, elle veut comprendre les évènements de cette nuit-là. Malgré les lectures d’archives, rapports, les témoignages et du journal de sa mère aujourd’hui décédée, beaucoup des questions la taraudent encore : sa mère aurait-elle sciemment menti dans son témoignage ? Dans le noir, y aurait-il eu une confusion d’un autre homme avec Colin ? Emma, la nounou était-elle la véritable cible d’un ex-petit ami ? Était-ce vraiment Colin Spencer l’auteur de cette sauvagerie ?
Aujourd’hui, les convictions de Claire sur la disparition de son père, notable respecté, reposent sur un soutien d’amitiés influentes. C’est pourquoi, à force d’audacieux subterfuges elle va se rapprocher des anciens amis de son père mais ce n’est qu’un début à sa quête.

MON AVIS

Service de presse : remerciements aux éditions Presse de la Cité et au site Netgalley.

Ce roman n’est pas sans rappeler la série 👉 « Cold case » avec un crime resté impuni après des décennies. Ici, le dossier repose sur un suspect sur la base d’un  témoignage, témoignage partial et donc douteux. À rapprocher 👉 d’un vrai fait divers (source 20 minutes) ressorti en 2016.

SCHÉMA NARRATIF TRÈS INTÉRESSANT

La narration exclusive de Claire part de son malaise sous-jacent, c’est elle la plus perturbée par ce drame. Elle décompose en détail l’affaire, son histoire. Alors, vient la compassion à ses tourments dues aux fausses alertes intermittentes de la police sur la découverte de son père.

Dans son récit, Claire alterne le présent avec des interstices du passé. Chaque bribe de sa mémoire relie subtilement un élément du présent pour une meilleure compréhension du lecteur. La plume agréable de l’auteur déroule avec fluidité le scénario d’un récit captivant. Ainsi, un schéma narratif bien écrit est propice à scénariser un film qu’on apprécierait de voir sur écran.

UNE FUITE EN PREMIÈRE CLASSE

Ce fait divers croustillant plaira au public avide de sensationnel avec un massacre acharné dans l’intimité de la haute société britannique pourvue d’argent et d’éducation. Dans cet environnement privilégié, le suspect Lord Spencer, semble bénéficier de soutiens loyaux d’amis gratifiés d’héritage patrimonial et d’une bonne situation.

Après son mariage morganatique avec Faye, Colin peinera à intégrer Faye dans son cercle intime. Ainsi la séparation du couple, en exclura totalement Faye, bientôt perçue comme une paria, surtout avec son témoignage après l’agression. L’isolement d’une épouse séparée – ou divorcée – d’un notable implique souvent une déconsidération sociale même quand l’ex-mari est soupçonné du pire à son encontre. Comble d’infortune pour la femme bafouée, c’est l’opprobre pour elle.

Le drame dans ce foyer paisible pourrait rappeler les atrocités ô combien nombreuses à propos des femmes battues, violentées par des ex-maris déchainés. Mais ici, il apparaît bien qu’on est dans un autre registre car le couple était séparé et que Claire doute de tout mais aussi de cette hypothèse, aux souvenirs du tempérament de son père Lord Spencer excluent cette attitude aussi sauvage.

SORTIR DE SA ZONE DE CONFORT

Une enquête stérile, un suspect volatilisé, une absence de procès et l’inquiétude de voir resurgir l’auteur du crime encombrent la sérénité de Claire ! Pourtant l’enquête avance, toujours focalisée sur Colin, même si elle s’oriente dans des sphères internationales.

Claire, soucieuse de comprendre son histoire s’obstine à quérir la vérité, seule avec patience. Sa méthode consciencieuse totalement crédible. À exploiter les outils technologiques et techniques qui évoluent avec le temps, elle va dénouer toutes les ficelles. Pour cela, elle se sert à bon escient de son éducation en adéquation avec le milieu paternel et le train de vie de la famille d’antan (voyages, sports et autres loisirs). Alors, avec ces souvenirs teintés de rancœur et une courageuse volonté d’en découdre, elle va SAVOIR, au prix de dangers insoupçonnés !

Ainsi, sa belle investigation à rebondissements remplie de suspens et d’intrigues va vous transporter.

Reader Comments

  1. Et bien je ne connaissais pas cette affaire, cela pourrait bien me plaire car j’aime lire de temps en temps des livres sur des faits réels. Merci pour la découverte et le lien de l’article sur le 20 minutes.
    Je prends donc note de ce livre.
    Bon après-midi, à bientôt !

    1. Bonjour Céline, merci pour la visite. Attention à ne pas être déçue par cette lecture de ce fait réel dont l’auteur s’est « inspiré » pour ce roman, car il y a certainement ajouté un soupçon de fiction. Mais c’est très bien ficelé… Bonne lecture et à bientôt !.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *