Des chroniques régulières pour partager des livres, et faire connaître de nouveaux auteurs

đź’śđź’śđź’śLA FEMME DU KILIMANDJARO de M. & A. Buffin-Parry

RÉSUMÉ 

Ed. Mont Blanc
25/11/2020
290 p.
Anna exerce comme glaciologue pour le CNRS dans un laboratoire du Bourget, aux alentours de ChambĂ©ry. Mais, quand elle Ă©tudie la carotte glaciaire rapportĂ©e de sa dernière expĂ©dition, un rĂ©sultat Ă©tonnant la perturbe. Elle aurait dĂ©celĂ© la prĂ©sence d’un ADN humain datant de plusieurs milliers d’annĂ©es. Alors grâce Ă  ses relations amicales et en marge de toute lĂ©galitĂ©, la Savoyarde va approfondir son analyse pour dĂ©couvrir que cet ADN vieux de plusieurs millions d’annĂ©es correspond Ă  celui d’une personne rĂ©pertoriĂ©e dans la base des ADN, mais il y a 3 ans. Anna pour comprendre ce phĂ©nomène extraordinaire va donc contacter Simon l’Ă©poux de cette femme, la seule trace identifiĂ©e pour la retrouver.
Lui-mĂŞme, mĂ©decin renommĂ© dans le domaine de la pĂ©diatrie va ĂŞtre entrainĂ© dans la participation Ă  la quĂŞte scientifique d’Anna. Et si la relation entre Anna et Simon dĂ©bute mal, les kilomètres qu’ils vont parcourir au nom de la vĂ©ritĂ© va faire naitre une harmonie entre eux va se dĂ©velopper

MON AVIS

Un roman écrit à quatre mains par deux Chambériens. Je dois cette découverte à Blandine R. et Nathalie C. que je remercie vivement.
Les auteurs mettent à l’honneur des lieux clés de la localité chambérienne et ses alentours. Ici, le lecteur les visite et on les fréquente par l’intermédiaire des personnages selon les habitudes des gens du pays. Par ailleurs, les protagonistes voyagent pour diverses raisons, et ce qui procure alors au récit dit de « régional » une dimension internationale. Motivés par leurs convictions humanitaires, nos héros partagent leurs connaissances médicales et environnementales. Alors, la combinaison de cet ensemble contribue à l’élaboration d’une intrigue complexe. La lecture complète tourne à la fois autour d’un suspens biologique ou scientifique et s’agrémente d’une pointe de romantisme.

L’itinéraire de deux chercheurs brillants et enthousiastes dans leur domaine d’activité s’entrecroise par hasard. Alors leur passion les stimule et leur idéal commun pour l’intérêt collectif et universel va les pousser à démêler un extraordinaire mystère scientifique. Mais les sentiments s’emmêlent pour nos héros. Et des émois inattendus vont les sortir de leur zone de confort où tout est carré. Peu à peu, l’aventure va les dépasser dans tous les sens du terme.

DES PERSONNAGES BRILLANTS

Anna, notre jeune glaciologue crapahute dans les glaciers du Groenland. Dans cette solitude de froid rigoureux, voire hostile, elle étudie la couche terrestre et notamment l’évolution des glaces. Notre héroïne a tout pour elle : Célibataire et bien dans sa peau, elle excelle dans son domaine d’activité où elle s’implique dans son travail qui la passionne. Son talon d’Achille sera sa vie sentimentale, où elle se contente des fréquentations d’un soir en attendant le véritable amour trop. Son obsession écologique, compréhensible vu ses observations énerve un peu. Elle peut-être un peu trop parfaite pour nous attendrir dans ses galères et heureusement sa bande de copines normalise son image.

Le pédiatre Simon affronte l’adversité de conditions sanitaires difficiles au cours de ses missions. Au Burkina Faso, Vietnam, il a dû affronter des virus et des maladies complexes, mais son empathie est restée intacte. Sa sincérité et son dévouement extrême émeuvent le lecteur. Et sa compétence associée à sa sympathie contribuera également à lustrer son personnage.

UNE ENQUETE SCIENTIFIQUE

Comment deux jumeaux peuvent se trouver éloignés à des kilomètres et avec des milliers d’années d’écart ?
Cette énigme totalement hallucinante sidère nos héros, autant que le lecteur. Sauf que, le lecteur lambda ne dispose pas des mêmes connaissances scientifiques en génétique qu’eux. Par chance, les auteurs ont réussi à vulgariser et à simplifier les schémas biologiques de leurs découvertes qui partent dans diverses ramifications. Beaucoup d’interrogations ne manquent pas d’intérêt, d’ailleurs certaines surviennent au cours de lecture, notamment la fréquence accrue des allergies, la multiplication des naissances gémellaires…
Par contre quelques questions mériteraient plus de développement pour le lecteur profane en biologie.
Les auteurs insistent également sur la rivalité universitaire dans les publications, une compétition de chercheurs pour l’avancée de leur carrière.

J’ai beaucoup apprĂ©ciĂ©

L’Ă©criture très fluide avec des phrases bien structurĂ©es et un vocabulaire bien pensĂ©. Peu d’auteurs, vu leurs propres compĂ©tences professionnelles, peuvent se Ă©tablir une telle originalité  une intrigue  pour une enquĂŞte incroyable.

J’ai moins aimé 

Certains enchainements facilitent avec exagĂ©ration le dĂ©nouement : Simon accepte simplement l’invitation des amis d’Anna, le voyage en Allemagne et l’aisance de se retrouver par hasard dans Berlin… mais, pourquoi pas ?
La fin, mais je ne dirai pas pourquoi… Lisez et dites-moi ce que vous en pensez.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *