Des chroniques régulières pour partager des livres, et faire connaître de nouveaux auteurs

đź’śđź’śđź’śLA QUATRIEME FEUILLE de Christophe Royer

RESUME 

ed. Taurnada
17/03/22
Sophie Vannier prépare une exposition de photos en collaboration avec sa meilleure amie Carole. Or, à la veille du vernissage, celle-ci est agressée dans la galerie, et le cadavre des chats de Sophie est retrouvé cruellement charcuté. Immédiatement, Sophie soupçonne une malveillance de la part de Maud, une ancienne amie de lycée qui serait susceptible d’en vouloir à Carole et elle.
Le policier qui recueille la plainte de l’artiste va prendre au sĂ©rieux les soupçons des victimes. En effet, une quinzaine d’annĂ©es auparavant il avait sous-estimĂ© l’état psychologique de Maud pourtant très inquiĂ©tant. Ado Ă  l’époque du lycĂ©e, elle s’était sentie exclue du groupe d’amies de Sophie. Or, elle nourrissait pour cette dernière des sentiments Ă©quivoques, mais unilatĂ©raux. Alors, sa jalousie maladive l’a poussĂ©e Ă  Ă©vincer une amitiĂ© concurrentielle en assassinant BĂ©nĂ©dicte, l’une du quatuor d’amies. Et Ă  la suite de ce crime, le verdict de son procès l’a enfermĂ©e en hĂ´pital psychiatrique.
Aujourd’hui elle devrait être encore internée. Alors comment pourrait-elle s’en prendre à Sophie et son amie Carole ? La police n’est pas au bout de ses surprises quand elle va découvrir que Maud a su manipuler les instances médicales…

MON AVIS

Je remercie vivement les éditions Taurnada pour la proposition de ce service de presse. Le côté régional (en Haute-Savoie dans les environs d’Annecy) du roman me tentait. J’apprécie toujours les livres qui se déroulent dans des coins connus ou visités pour pouvoir raccrocher les lieux à la fiction ou inversement. Cette facette est toujours plaisante.

Mais j’ai été moins séduite par le scénario même si le flashback sur le passé de Sophie et de Carole permet, selon moi, de captiver un public de jeunes lecteurs. Les adolescents se retrouveront avec les problématiques de l’amitié, de la complicité, des rivalités, et des premiers émois amoureux. Car un suspense développé dans cette partie favorise une bonne intrigue psychologique autour du personnage de Maud.

Le problème de l’appartenance (ou non) Ă  un groupe est très bien traitĂ©. Il illustre les consĂ©quences pour ces personnes exclues ou pas assimilables aux groupes. Certaines frustrations peuvent provoquer pour les plus fragiles des tendances de harcèlements jusqu’Ă  des actes malveillants, voire criminels.

Par rapport Ă  l’intrigue initiale, Ă  propos des menaces sur Sophie et Carole dĂ©veloppĂ©e en 3e partie, je me suis carrĂ©ment ennuyĂ©e. Pourtant l’action, des interrogations et mĂŞme de la tension Ă©taient prĂ©sentes, mais je ne m’y suis pas retrouvĂ©e. Quant au dĂ©nouement final, je l’ai trouvĂ© complètement abracadabrantesque.

Quant au personnage, seul celui du policier m’a plu. C’est le seul qui soit rĂ©aliste et cohĂ©rent, totalement contrit dans sa culpabilitĂ© vieille de plusieurs lustres Ă  cause de l’enquĂŞte qui l’avait mal traitĂ©e alors.

Mon impression est modérée, mais je reste persuadée que ce livre trouvera son public. Les jeunes adhérerons au réalisme de la période « lycéenne » des protagonistes et seront plus indulgents pour la cohérence du scénario.

On passe néanmoins un bon moment de lecture distrayant, car l’écriture est relativement agréable.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *