Des chroniques régulières pour partager des livres, et faire connaître de nouveaux auteurs

💜💜💔LE SUSPECT de Fiona Barton

Résumé

Fleuve Noir
20/01/2020
500 p.
Angleterre
Les familles d’Alex et Rosie signalent être sans nouvelles de leurs filles tout juste bachelières parties pour un périple touristique en Thaïlande. Pour la police l’affaire n’en est pas une car ce genre de disparitions arrivent fréquemment. En général, les adolescents d’abord enthousiasmés par la liberté du dépaysement redonnent signe de vie dans les jours suivants. Aucune inquiétude pour la police pourtant, Karen Waters, une journaliste renommée mais en mal de papier durant l’été, s’y intéresse et mène son enquête auprès des familles.
Cependant, très vite, les autorités de Thaïlande alertent la police anglaise  de la mort de deux ressortissants britanniques. Un incendie survenu dans un hôtel, celui où Alex et Rosie résidaient, a tout ravagé et un seul survivant est hospitalisé.
Thaïlande
Alex avait mûri avec précision ce projet depuis longue date, mais elle connait finalement assez peu sa compagne de voyage Rosie. Celle-ci a remplacé au dernier moment sa meilleure amie qui s’était désistée faute de ressources suffisantes. Ce qui devait être une aventure de découverte exotique va se transformer en calvaire pour Alex. Son «amie » Rosie éprise d’une nouvelle liberté subit les tentations faciles et désopilantes du boui-boui où elles hébergent : sexe, drogue et alcool.
Missionnée par son journal pour couvrir l’affaire, la journaliste Karen Waters accompagne sur les lieux les familles pour les soutenir mais aussi, avec le secret d’un scoop. Et pendant que les familles sont prises en charge par l’Ambassade, quand Karen tente d’interroger le témoin rescapé qui s’est échappé de l’hôpital, et son identité ne fait aucun doute : il s’agit de Jake Waters, et donc son fils normalement parti d’Angleterre pour normalement sauver des tortues à Phuket. Que faisait-il en Thaïlande ? Quel lien a-t-il avec Alex et Rosie ?

Mon avis

Depuis plusieurs mois, j’envisageais de lire l’auteure, à la réputation excellente dans le domaine des thrillers ; et donc, après 📖 LA VEUVE et 📖 LA COUPURE (dans ma PAL), voici son dernier roman.

Bon page-turner : L’écriture et les chapitres courts avec une structure basée sur des flash-back, une narration interne (celle de Karen) et une narration externe assurent le dynamisme du style.

Suspens bien entretenu : Jusqu’au bout, le sort d’Alex nous émeut, alors l’énigme est entretenue par le rôle de Jake à lui tout seul, bien qu’il n’apparaisse qu’à la fin. Des interrogations omniprésentes avec des rebondissements à propos du décès des jeunes filles alimente la curiosité même si quelques longueurs çà et là.

Petite déception 😢: L’idée est bonne mais tout me paraît facile dans le scénario de ce roman. L’auteure a retiré tous les obstacles pour le rendre plus cohérent, et c’est peut-être ce déroulé trop linéaire qui m’a déplu.

L’aventure en duo

L’intrigue s’éloigne d’un thriller angoissant mais on est happé par le sujet et le scénario. Le thème d’actualité touche l’ensemble des gens toute génération confondue (avant-covid), aujourd’hui accro à l’usage de la mobilité géographie, devenue banale.

Là, voici  une vision cauchemardesque qui donne ici froid dans le dos à tous les parents d’adolescents insouciants, naïfs et éblouis de rêves sur des civilisations exotiques. Les deux protagonistes apprendrons plusieurs leçons de vie à leurs dépens… comme partir en vacances avec ses amis pour mieux les connaître, les limites de liberté dénuée du joug parental, et la responsabilisation nécessaire dans un pays étranger. La différence de maturité entre Alex et Rosie va être le ferment d’une animosité croissante… et les conduiront à leur perte… mais beau suspens pour comprendre le déroulement de leurs derniers moments.

Arroseuse arrosée

Le message laconique de Jake Walters laisse supposer la déconvenue que va subir la journaliste, notre héroïne Karen à son arrivée en Thaïlande. Cette gourmande de scoops va en être dégoûtée en se retrouvant dans la situation de ceux qu’elle interviewe habituellement. Un retournement de situation pour laquelle on a du mal à compatir ; son isolement social provoqué par cette posture de bête traquée ne m’a pas émue. Mais l’idée de traiter cette vision des choses m’a plu même si je l’ai trouvée un peu survolée.

Les personnages décevants

J’ai peu adhéré à la cohérence des personnages. Le comportement héroïque du gentil commissaire ne m’a pas convaincue. Celui de Karen, la fille trop sympa dans le style de la journaliste populaire avec qui on veut devenir amie est un peu surfait. Quant à la désorganisation de la structure familiale de Rosie, c’est presque trop pitoyable pour l’apprécier dans sa cohérence. Mais heureusement, le comportement des parents d’Alex, et la description des ados en Thaïlande dans le tourbillon de leur dérives a sauvé selon moi la crédibilité de l’interaction des personnages entre eux.

Ma curiosité titillée par l’avis des internautes enthousiastes m’a laissé une impression mitigée ; une lecture facile et agréable mais qui ne s’inscrira pas dans ma mémoire. Je lirai néanmoins ses autre livres pour m’en faire une idée plus précise.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *