Des chroniques régulières pour partager des livres, et faire connaître de nouveaux auteurs

💙💙💙 L’INFIDELE le temps des doutes de Florence Dauphin

RESUME

102 pages
Carl travaille dans une banque et trompe  sa femme Eléonore médecin depuis six mois avec Anna. Mais aujourd’hui, l’attitude inhabituelle de sa femme lui fait penser qu’elle soupçonne son infidélité.
Cette crainte sera dissipée par une autre avec une invitation lancée par un autre couple d’amis Eva et Stan. Ils veulent lui présenter une  certaine Anna une personne chère à Stan mais que ne connaît pas Eva. Mais les problèmes commencent pour Carl en découvrant que cette amie n’est autre que sa maîtresse, et de surcroît aussi amie d’Eléonore ! Qui peut donc être Anna, et comment va se sortir du bourbier dans lequel il s’est mis ?
Mais l’accident de la circulation d’Eleonore va perturber les plans d’une soirée, une soirée qui s’annonçait sous les auspices de la Vérité…

MON AVIS

Un livre qui dĂ©bute Ă  l’instar d’un roman Ă  l’image de la commedia dell’arte, version contemporaine. Les ingrĂ©dients loufoques comme les quiproquos, les amants dans le placard, et les mensonges en cascades connotent le thème s’une soirĂ©e froufrouteuse et frivole. Mais la justesse du ton sĂ©rieux dessine une ambiance grave. Les mystères Ă©touffĂ©s par les personnages, que l’on sentait sous-jacents prennent peu Ă  peu rĂ©alitĂ© ; les voiles se lèvent   pour construire un mĂ©li-mĂ©lo qui prendra une tournure dramatique.

La tension dramatique happera vite le lecteur avec la survenue d’un accident de voiture d’Eléonore dont finalement les conséquences corporelles et matérielles sont moindres par rapport aux dommages collatéraux pour son entourage.

Ici, le manichéisme n’a pas sa place car la part du bien et du mal s’enchevêtrent. La faiblesse de tous les personnages les rend attachants ; et leurs scrupules qui les humanisent ne peuvent que nous émouvoir. Le suspens, sur cette histoire, ne manque pas de rebondissement.

La fin du livre laisse supposer la possibilité d’une suite. Cette ouverture en attendant d’être franchie par l’auteur de la liberté au lecteur de laisser cours à son imagination.

Merci Ă  Florence Dauphin pour ce SP, son Ă©criture agrĂ©able suit son cours, jusqu’au coup de théâtre final.

Mon bémol

Au fond, il n’en est pas un : c’est celui  de rester sur ma faim.

Et vous, que pensez- vous de la chronique ? Avez-vous lu le livre, d’accord ou pas d’accord avec moi ? N’hĂ©sitez pas Ă  laisser un commentaire…

Reader Comments

  1. Quel bel article et si juste ! Merci beaucoup. Je prends bonne note du petit bémol qui en effet revient souvent dans les avis. J'avoue que pour le coup j'ai été cruelle lol et c'est en effet parce qu'il y a une suite qui arrive fin octobre. La première saison était une mise en bouche :-p
    Encore merci de l'intérêt que vous avez porté à mon livre, à très bientôt !

  2. Merci Aurélie de ta visite et de ton commentaire. Oui, il en faut pour tous les goûts ; les romances pures ne sont pas tasse de thé non plus mais, pimenté de suspens, ça change la donne. A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *