Des chroniques régulières pour partager des livres, et faire connaître de nouveaux auteurs

đź’śđź’śđź’śđź’ś UNE VOISINE ENCOMBRANTE de Shari Lapena

RÉSUMÉ

Presse de la cité
12/05/2021
320 p.
Olivia et Paul sont scandalisĂ©s par les frasques de leur ado pourtant sans problème. Raleigh s’amuse Ă  pĂ©nĂ©trer dans les demeures du voisinage pour s’infiltrer et lire les donnĂ©es informatiques de leur ordinateur. Se sentant coupable d’une Ă©ducation qui lui a Ă©chappĂ© Olivia, Ă  cheval sur les principes, va rĂ©diger une lettre d’excuse anonyme destinĂ©es aux deux victimes dĂ©signĂ©es par son fils. Son initiative met en Ă©moi Carmine, l’une d’entre elles qui recherche immĂ©diatement le coupable. Mais Robert Pierce l’autre victime, prĂ©occupĂ© par la dĂ©couverte de sa femme sauvagement assassinĂ©e va rĂ©agir diffĂ©remment en apprenant avoir Ă©tĂ© espionnĂ©.
Puis, cette « bĂŞtise » d’ado va vite relĂ©guĂ©e au second plan par les habitants du quartier avec la nouvelle du crime sur Amanda Pierce. Cette nouvelle voisine, animĂ©e d’un sex-appeal redoutable n’était pas particulièrement apprĂ©ciĂ©e par l’ensemble des femmes mariĂ©es alentours. D’ailleurs, l’enquĂŞte va lui dĂ©couvrir une relation extra-conjugale. Et le nom de ses amants va surprendre des Ă©pouses, loin d’imaginer leur mari sĂ©duit par ce genre de crĂ©ature. Amanda Pierce, malheureuse en mĂ©nage, a-t-elle Ă©tĂ© victime d’un fĂ©minicide ou d’un adultère qu’il fallait taire Ă  tout prix ?

MON AVIS

Vous avez tendance Ă  observer vos voisins🔎 ? Ce livre vous dissuadera de cette manie en vous montrant que cela peut se retourner contre vous…  🤔

Avec ce troisième roman, lui aussi riche en rebondissements, Shari Lapena après la réussite 👉📚 des ouvrages précédents nous ravit encore une fois. Elle a répété l’excellence de son écriture fluide, et applique son thème fétiche de thriller domestique. Le voisinage est une source inépuisable d’inspiration ! Avec réalisme, l’auteure n’a pas exagéré l’idée d’un voyeurisme malsain et l’a cantonné à sa pratique normale si créatrice de suppositions…

Titre bien choisi, avec cette voisine indĂ©sirable pour la gent fĂ©minine, car trop dĂ©sirable (pour les hommes). Le prologue Ă©voque la torture d’Amanda pour couper tous les doutes, et dont la disparition est dĂ©clarĂ©e par son mari Ă  la police. Et malgrĂ© sa mort en dĂ©but de lecture, cette femme occupera l’esprit de tous (personnages et lecteur inclus) : vivante elle encombre, et cette tendance empire encore dans l’au-delĂ . On se reprĂ©sente assez bien ce genre de femmes dont le sex-appeal crispe ses congĂ©nères.

Le cadre familier d’amitiés nées d’un voisinage local se situe dans le microcosme de la classe sociale moyenne ou supérieure (analogues aux « clients » de 👉📺Columbo sur petit écran) dans un contexte contemporain. Le roman illustre la tentation naturelle des observations courantes de son environnement quotidien.

UN POLICIER CHORAL

Des confidences amicales se mêlent à des secrets enfouis dans l’intimité familiale (le rôle d’épouse, de mère, d’amie est passé au crible). La nuance de tous les personnages ne marque pas de manichéisme primaire, hormis le veuf Robert Pierce cynique et calculateur.

L’intrigue permanente se déroule, avec une certaine légèreté. Par moment, l’enquête fait presque sourire en usant de situations empreintes aux vaudevilles [scène entre Beckie et son mari, l’arroseur arrosé]. Le crime va dévoiler nombre d’hommes séduits, des hommes de nature fidèles, mais transportés par cette femme aguicheuse.

 Je ne divulgâche pas car malgrĂ© les multiples suppositions  successives dans la tĂŞte du lecteur et des policiers, le dĂ©nouement surprendra. Les alibis des suspects sont douteux, et chacun « balancent » des infos sur les autres pour se dĂ©fausser. Le roman remet en question des convictions profondes : est-on certain de connaitre son conjoint, ses enfants, ses amis ou ses voisins… en bref, tous ceux que l’on cĂ´toie chaque jour ? Chez tous les personnages, le roman Ă©branlera leur sentiment de confiance vis Ă  vis de ses proches aimĂ©s.

Citation

Quand on tombe la tĂŞte la première dans un fantasme, qu’on trahit son serment de mariage et qu’on couche avec un autre homme, on ne pense jamais, absolument jamais, que ses empreintes vont se retrouver au coeur d’une enquĂŞte pour meurtre.

Avec simplicité et une bonne mise en relation des individus, Shari Lapena conquiert encore son public. Une lecture très agréable.

Remerciements à Netgalley et aux Cités de la presse pour ce service de presse.
#Unevoisineencombrante #NetGalleyFrance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *