Des chroniques régulières pour partager des livres, et faire connaître de nouveaux auteurs

💙💙 LA DERFERLANTE de Francine Godin-Savary

RESUME

Livre actualité
5/2/16
A la fin de la première guerre mondiale, Lord Peter Hinston recueille dans son domaine, Mark Henrisson âgé de sept ans. Son père, notable est mort en guerre et sa mère suicidée. Les deux sœurs jumelles de Mark, Florence et Françoise, seront elles, adoptées par une autre famille de notable.
A observer le rapprochement de Mark avec son propre fils Paul inappropriĂ© et exagĂ©rĂ©, Peter s’attacha à tout en Ĺ“uvre pour trouver JĂ©rĂ´me, l’oncle de Mark. Il est aussi le père adoptif dĂ©signĂ© selon les  volontĂ©s testamentaires des propres parents de l’enfant. JĂ©rĂ´me, cĂ©libataire, emmènera alors l’enfant en Allemagne vivre avec lui et son ami Karl.
La séparation de Mark et Paul accable les deux enfants qui poursuivront dès lors leur vie chacun de leur côté. 
Adolescent, Mark dĂ©couvre la nature de la relation entre son oncle JĂ©rĂ´me et Karl. Il comprend la possibilitĂ© d’un amour inconditionnel entre deux hommes. Cet amour, qu’il Ă©prouve secrètement pour Paul depuis qu’il est enfant. L’acceptation et l’exemple de son oncle le conforte sur l’idĂ©e de sa propre homosexualitĂ©. Il l’expĂ©rimentera avec d’autres garçons en attendant de pouvoir la vivre avec Paul jamais oubliĂ©.
Devenu adulte, Mark revient dans le village du Devon. Il veut revoir Paul pour lui faire part de ses sentiments. Et, avec un peu de chance, ses penchants seront partagés… Mais au sortir d’un pub, Paul l’éconduit vertement malgré la déclaration fougueuse de Mark.
En parallèle, celui-ci, loge chez ses deux sœurs jumelles. Là, il s’aperçoit de leur dangereuse supercherie : elles se jouent de leur parfaite ressemblance. Elle intervertissent leurs petits amis respectifs par l’échange de leurs tenues. Ainsi, Paul le prétendant de Fanny croît la dépuceler tandis qu’il s’agit de sa sœur Florence, petite amie de Mickaël.
Le stratagème risqué devra cesser car Florence tombe enceinte de Paul. Mickael, étudiant en médecine et promu à un bel avenir est persuadé d’être le père du futur bébé. Il pense assumer ses responsabilité en demandant sa véritable petite amie Florence en mariage. Peu avant le mariage, Fanny, la petite amie officielle de Paul, décède dans un accident de la circulation.
Esseulé, troublé et réconforté par la présence de Mark à l’enterrement, Paul lui propose de s’enfuir tous les deux. Paul comprendra alors ses propres aspirations pour cet amour non conventionnel.
Leur fugue conforte Peter sur ses doutes sur la nature de l’amitié particulière de Mark. Reniant son fils Paul, au contraire de son épouse plus tolérante, Peter va provoquer la fuite de Paul.
L’amour de Mark et Paul s’épanouira ainsi plusieurs années en Suisse. Mais la mère de Paul le prévient de sa mort imminente. Leur retour marquera une tension avec Peter, honteux du choix amoureux de son fils. Il attendra le décès de son épouse pour mettre en application son plan pour séparer les deux amoureux. Pour que Paul s’oriente vers une vie familiale dite normale, comment va-t-il s’y prendre et quels seront les résultats…?

MON AVIS

Une romance originale qui donne envie de connaĂ®tre la suite…

J’ai apprĂ©cié l’aspect historique de fin de la Grande Guerre Ă  fin la Seconde Guerre Mondiale, et j’étais curieuse de suivre une saga familiale. Celle-ci se dĂ©roule jusqu’au milieu XXème siècle… Je trouve les romans historiques assez rares, et comme celui-ci Ă©tait assorti d’une romance, pourquoi pas ?
J’admire le choix audacieux de l’auteure de « surfer » sur le thème de l’homosexualitĂ© surtout quand l’histoire se situe au dĂ©but du siècle. L’auteure n’a pas lĂ©siné à illustrer le roman avec des descriptions sans filtre mais sans obscĂ©nitĂ© les rapports entre amoureux. J’émettrai juste une rĂ©serve sur la facilitĂ© et la libertĂ© avec lesquelles JĂ©rome l’oncle de Mark explique sans retenue sa situation de couple avec Karl, son amant. Cela peut dĂ©concerter le lecteur, surtout si on reprĂ©cise que la scène se passe dans les annĂ©es 20.
Le thème de l’homosexualitĂ©, trame du roman prend bien une dimension sentimentale, car l’auteur sans se soustraire Ă  la description de rapports sexuels insiste avant tout sur la force des sentiments entre les hommes. Sa stratĂ©gie d’auteur a su donner du relief Ă  cette romance, sans oublier que cette catĂ©gorie de personnes Ă©taient alors bannies de la sociĂ©tĂ©.
Le jeu risquĂ© des deux jumelles amuse le lecteur complice de leurs mensonges et de leur lĂ©gèretĂ©. Il s’apparente Ă  une plaisanterie de gamines (elles s’échangent leurs vĂŞtements pour tromper leur entourage) et ne semble pas avoir grande portĂ©e, mais j’admets le gĂ©nie de l’Ă©crivain Ă  grandir la portĂ©e de la supercherie au-delĂ  de ce que l’on peut imaginer.
La rĂ©action de Peter reste cohĂ©rente dans sa sociĂ©té mĂŞme si le lecteur d’aujourd’hui sera choquĂ© de son attitude. Au contraire, pour moi c’est peut-ĂŞtre la grande complaisance des autres personnages sur l’orientation sexuelle de Paul et Mark qui m’a dĂ©routĂ©e quand on la replace dans le contexte.
J’ai trouvĂ© l’histoire originale et agrĂ©able.
Mes rĂ©ticences : les nombreuses fautes de frappes, syntaxes et des manques de retour Ă  la ligne dans les dialogue compliquent un peu la lecture et la comprĂ©hension ; heureusement, le fond de l’histoire compense ce dĂ©faut. Le choix des noms propres de famille se ressemblent trop et le lecteur se perd un peu dans ces personnages au dĂ©but, surtout qu’ils sont nombreux, qu’on les quitte et qu’on les retrouve plusieurs de dizaines de pages plus loin.
JE PRECISE une offre non négligeable du support du roman : On peut le trouver en version papier et numérique !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *