Des chroniques réguliÚres pour partager des livres, et faire connaßtre de nouveaux auteurs

💜💜💜 LE CRI de Nicolas Beuglet

RESUME

ISNB : 978-2-266-27986-4
POCKET
Parution : FĂ©v 2018

QuatriĂšme de couverture

À quelques kilomĂštres d’Oslo, l’hĂŽpital psychiatrique de Gaustad dresse sa masse sombre parmi les pins enneigĂ©s. AppelĂ©e sur place pour un suicide, l’inspectrice Sarah GeringĂ«n pressent d’emblĂ©e que rien ne concorde. Le patient 488, ainsi surnommĂ© suivant les chiffres cicatrisĂ©s qu’il porte sur le front, s’est figĂ© dans la mort, un cri muet aux lĂšvres un cri de peur primale. Soumise Ă  un compte Ă  rebours implacable, Sarah va dĂ©couvrir une vĂ©ritĂ© vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie aprĂšs la mort…

MON AVIS

Mon avis sera mitigĂ© Ă  cause de la couverture qui m’a induite en erreur sur le contenu du fond de l’histoire.

D’un confinement glauque nordique Ă  un pĂ©riple europĂ©en

La photo d’un bĂątiment implantĂ© dans un paysage enneigĂ© et froid pose le dĂ©corum du dĂ©but du rĂ©cit : En banlieue d’Oslo, le patient d’un hĂŽpital psychiatrique dĂ©cĂšde dans des circonstances douteuses.

Avec la couverture, on pourrait s’attendre Ă  une enquĂȘte façonnĂ©e sur des supputations psychologiques intrinsĂšques avec un huis clos prĂ©supposĂ©. Or, rien de tout ça : la potentialitĂ© d’hypothĂšses psychologiques Ă©tayĂ©es dans un univers confinĂ© et mĂ©dical est vite balayĂ©e. DĂšs le dĂ©part, rythme est vite cadencĂ© : Le confinement glauque de l’enquĂȘte laisse place Ă  de pĂ©rilleux pĂ©riples. De SuĂšde, le lecteur partira vers la France puis sur les terres britanniques.

Une mort mystérieuse

Pas de rĂ©pit pour l’enquĂȘtrice Sarah Geringer : La mort suspecte du patient 488 dont l’existence est elle-mĂȘme mystĂ©rieuse va  projeter l’hĂ©roĂŻne dans une aventure impressionnante. Et du mĂȘme coup, elle emporte le lecteur avec elle. Pour ajouter du rythme, les personnages principaux agissent sous la pression d’un compte Ă  rebours rigoureux et cruel. Le chantage sur la vie d’un enfant en jeu pimente l’horreur de la menace.

L’enquĂȘte part d’une mort suspecte d’un malade pourtant dĂ©jĂ  ĂągĂ©, et aussi en hĂŽpital psychiatrique, mais va peu Ă  peu se construire avec des indices parsemĂ©s, comme une course au trĂ©sor.

De l’action et de l’imagination

Le rythme effrĂ©nĂ©, impulsĂ© par une intrigue Ă©volutive part d’un suicide douteux. Puis, on pĂ©nĂštre dans un drame familial bientĂŽt effacĂ© par une affaire internationale sous couvert de services secrets. L’inventivité du drame Ă  Ă©lucider rejoint un peu ceux de la sĂ©rie 👉 « chapeau melon et bottes de cuir » đŸ“ș. Cette sĂ©rie des 70’s flirtait avec la maitrise de logiques de physiques et philosophiques Ă  l’instar du roman qui pare son intrigue de technologies ingĂ©nieuses dignes de James Bond.

L’organisation Internationale secrĂšte est l’organe malfaisant à dĂ©manteler. Elle s’active depuis des dĂ©cennies Ă  Ă©claircir une incroyable vĂ©ritĂ© existentielle recherchĂ©e depuis la nuit des temps. Les expĂ©rience de l’institution visent Ă  comprendre le devenir de l’Homme face à l’inexorable condition humaine quand il s’agit de passer de vie Ă  trĂ©pas.

Ce livre peut conquĂ©rir un lectorat tant fĂ©minin que masculin.  En effet la brutalitĂ© des actions et des rĂ©actions des protagonistes face aux violences subies est raisonnĂ©e. De plus, l’émotion sans ĂȘtre miĂšvre compense la duretĂ© de certaines scĂšnes.

Pour avoir un avant-goût

La recherche de Jung : les grandes histoires mythologique, les comptes et les rĂȘves de papillon Ă©loignĂ©s dans le temps il est dans l’espace pouvait ĂȘtre les mĂȘmes ! Le mythe du gainage se dĂ©roule chaque fois de la mĂȘme façon, aussi bien chez les juifs que chez les grecs , les hindous , les Chinois, les Mayas, et bien d’autres peuples alors qu’ils  n’avaient aucun moyen de communiquer entre eux.
Pour se le procurer en poche c’est ICI

Envie de lire le livre ? N’hĂ©sitez pas Ă  laisser un commentaire



Reader Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *