Des chroniques réguliÚres pour partager des livres, et faire connaßtre de nouveaux auteurs

💚💚💚L’INSTITUT de Stephen King

RÉSUMÉ

Albin Michel
21/01/2020
580 p.
USA
Luke Ellis, 12 ans, dotĂ© d’une intelligence hors norme, est sur le point d’intĂ©grer une universitĂ© prestigieuse. Ses parents acceptent le sacrifice de changer de vie  pour lui offrir un avenir brillant, mais une nuit va bouleverser ces projets : Luke va ĂȘtre kidnappĂ© pendant que ses parents sont sauvagement assassinĂ©s.
Luke se retrouve dans un institut Ă  des milliers de kilomĂštres de chez lui, entourĂ©s d’une bande d’adolescents. Semblables Ă  lui : tous trĂšs intelligents, ils ont Ă©tĂ© soustraits violemment Ă  leur foyer, et aujourd’hui ils doivent se soumettre aux manipulations physiques, mĂ©dicales et psychologiques de leurs tortionnaires. Cet institut s’apparente Ă  un camp de vacances, si les pensionnaires parviennent Ă  faire abstraction de tous les tests ou expĂ©riences qu’ils subissent. Heureusement dans cette ambiance de cruautĂ©, ils font face Ă  l’adversitĂ© et la barbarie grĂące Ă  l’amitiĂ© qu’ils nouent entre eux.
Dans ce bĂątiment dit de « l’Avant » se distinguent les TP (ceux Ă  tendance tĂ©lĂ©pathe) ou les TK (ceux capables de tĂ©lĂ©kinĂ©sie) oĂč chacun apprend Ă  discipliner ses propres pouvoirs. Ils redoutent leur transfert dans l’autre bĂątiment de « l’AprĂšs », un dĂ©part sans retour selon les observations des plus anciens, car ceux qui les ont quittĂ©s, ne sont jamais revenus. Alors que deviennent-ils ?
Avec l’aide de son empathie, Luke Ă©tablit une relation de confiance avec une surveillante et va mettre un plan pour pouvoir s’échapper de cette organisation secrĂšte. Mais va-t-il y parvenir ?

MON AVIS

On passe du feuillet au pavĂ©. S. King a pris note de mes critiquesÂ đŸ˜ŠÂ«â€‰d’ÉlĂ©vation » oĂč je dĂ©plorais la fine Ă©paisseur de moins de 160 pages. LĂ , ces 600 pages offrent pourtant la dĂ©sagrĂ©able impression de longueur par moment. Des digressions dĂ©crivent le fonctionnement du centre oĂč Ă©voluent nos hĂ©ros.

EIP – Enfant Intellectuellement PrĂ©coce

Voici une idĂ©e originale de prĂ©senter l’exploitation et la potentialitĂ© extrĂȘme desdits enfants prĂ©coces, surdouĂ©s ou Ă  « haut potentiel ». Tous ces qualificatifs revĂȘtent des personnes en dĂ©calage avec ceux de leur Ăąge. Le sujet particuliĂšrement bien traitĂ© est illustré en dĂ©tail : de la dĂ©stabilisation des parents dĂ©semparĂ©s, Ă  l’inadaptation du systĂšme scolaire « normal » jusqu’à la difficultĂ© de s’intĂ©grer socialement avec leur regard aiguisĂ© Ă  tout observer. Leurs facultĂ©s intellectuelles sont exacerbĂ©es par les traitements inculquĂ©s pour accentuer les pouvoirs psychiques de tĂ©lĂ©pathie et de tĂ©lĂ©kinĂ©sie, Ă  premiĂšre vue indissociables de leur quotient intellectuel. Notons aussi que la sensibilitĂ© intuitive laisse une grande place Ă  l’empathie. L’humour naturel se remarque parfois aussi, et ici S. King l’a surtout attribuĂ© Ă  Nick.

Heureusement, plusieurs enfants sont attachants, sinon leur gĂ©nie paraitrait exagĂ©rĂ©. Ainsi, notamment Ă  travers le personnage de Luke, leur particularitĂ© mise en lumiĂšre est bien dĂ©taillĂ©e dans toute sa problĂ©matique. Du tourment procurĂ© Ă  ses parents Ă  sa chance d’avoir pu ĂȘtre dĂ©tectĂ© et encouragĂ© par ses professeurs enclins Ă  mettre Ă  profit sa diffĂ©rence. RĂ©aliste, cet enfant mature de 12 ans raisonne comme un adulte, mais garde son Ăąge affectif.

Dystopie policiĂšre

En situant le roman en AmĂ©rique et dans des endroits prĂ©cis, S. King suggĂšre un rĂ©alisme dans l’action mais avec une dimension fantastique. Il a gĂ©nĂ©rĂ© une science-fiction dystopique Ă  partir du concept des enfants parĂ©es d’intelligence hors norme. L’imagination de l’auteur soumet cette catĂ©gorie de personnes Ă  des expĂ©riences saugrenues et sordides. Je regrette un peu l’obscurantisme et du flou sur le but recherchĂ©. Pourquoi pas, pourtant ce flou un peu dĂ©rangeant s’évapore avec les longueurs dans le centre et s’Ă©vanouit totalement. On ne retient que le sort des enfants. Pour moi, il manque des piĂšces au puzzle pour produire l’effet escomptĂ© Ă  mes yeux.

Car oui, Ă  partir de cette idĂ©e d’intelligence supĂ©rieure, les amateurs de policiers retiendront surtout l’intrigue autour de la libĂ©ration des enfants, ou/et de l’arrestation des ravisseurs. Comment va s’en sortir Luke pour s’affranchir des crimes qu’on lui attribuent ? Cependant, les trois personnages principaux Luke, Avery et mĂȘme Tim ne laissent pas le lecteur indiffĂ©rent et donnent du relief au suspens.


Reader Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *