Des chroniques réguliÚres pour partager des livres, et faire connaßtre de nouveaux auteurs

💜💜💜💜💜 SANS RETOUR de Thomas Clearlake

RÉSUMÉ 

Moonlight Editions
25/01/2021
560 (num.)
Montana USA.
Une tempĂȘte incroyable sĂ©vit Ă  Kalispel. La police parvient enfin Ă  hĂ©litreuiller les occupants d’un lodge, coincĂ©s et coupĂ©s du monde depuis 18 jours. John Gardner l’organisateur Ă  l’initiative de ces vacances et directeur d’une sociĂ©tĂ© prospĂšre, voulait partager avec ses amis et collaborateurs le confort de son hĂ©ritage nouvellement acquis : une demeure luxueuse dans un cadre montagnard et rustique.
Or, le sĂ©jour va tourner au cauchemar pour les rescapĂ©s traumatisĂ©s et dĂ©nutris. Durant leur hospitalisation qui s’ensuit, leurs comportements Ă©tranges contrarient la police diligentĂ©e afin de comprendre le cours des Ă©vĂšnements. En effet, sur le groupe initial de quatorze villĂ©giateurs, cinq manquent Ă  l’appel. Ces personnes seraient parties chercher du secours malgrĂ© l’improbable traversĂ©e de la forĂȘt, surtout au vu des intempĂ©ries. Que sont-elles devenues ?
Alors, les deux jeunes policiers s’accordent pour spĂ©culer sur la dissimulation Ă©ventuelle d’une partie de la vĂ©ritĂ©. IncitĂ© Ă  investiguer sans autorisation lĂ©gale, Wesley Colbert va surveiller les survivants bientĂŽt transfĂ©rĂ©s dans la rĂ©sidence des Gardner avec les soins mĂ©dicaux appropriĂ©s Ă  domicile. LĂ , les policiers analysent Ă  leur insu comportements et allĂ©es et venues de chacun.
Le confinement proche de l’enfer les a tous traumatisĂ©s, et chacun rĂ©agit selon ses mĂ©canismes de dĂ©fense (boisson, folie, mutisme
). Mais aucun dĂ©tail ne filtre. Pour des raisons logiques, ils ont convenu de sceller un pacte du silence oĂč l’enjeu repose sur la fortune de Gardner, et par ricochet de tous ses collaborateurs.
Mais, tout se complique quand des lettres anonymes menacent leur secret. Comment l’intrusion d’un maĂźtre chanteur va-t-elle ĂȘtre gĂ©rĂ©e ?

MON AVIS

Incontestablement : Mon coup de coeur du mois d’avril, et ce, sans hĂ©sitation.

Ce livre Ă©branlera le lecteur au fil des quelque 600 pages, qui marqueront, c’est certain, les esprits. Il tient le palmarĂšs de mon top 3 dans les plus Ă©prouvants et plus captivants du genre gore. D’ailleurs, avant qu’il n’y fasse allusion dans un chapitre, je repensais Ă  l’un de ces ouvrages.

Je dĂ©conseille ce livre de chevet aux vacanciers Ă©pris de retranchement. MĂȘme dans un cadre idyllique, ces lecteurs supporteront difficilement l’idĂ©e d’un hui clos hors normes oĂč les violences se multiplient.

Les protagonistes, ici, sont mus dans une confusion d’émotions contradictoires qui met en exergue la fragilitĂ© tangible des dĂ©fenses mentales face Ă  l’horreur. Mais leurs tortures psychologiques et physiques prĂ©gnantes jusqu’au bout captivent. Or, avec un dosage subtil de cruautĂ© terriblement crĂ©dible et d’humanitĂ© rĂ©aliste, je n’ai pas Ă©prouvĂ© dans ce roman cette overdose de violence ni d’hĂ©moglobine.

L’intĂ©rĂȘt du rĂ©cit parti d’une rĂ©union de femmes, hommes de diffĂ©rentes gĂ©nĂ©rations et s’agrĂ©mente des conflits vaudevillesques, ou de chamailleries naturelles. Mais, peu Ă  peu l’intrigue se renforce  quand ces personnes seront poussĂ©es aux confins de la bestialitĂ© Ă  cause d’alĂ©as et l’intrusion de gangsters dĂ©nuĂ©s d’humanitĂ©.

Le dĂ©coupage logique du livre en plusieurs parties prend Ă  tĂ©moin la descente aux enfers du groupe et plus particuliĂšrement de John Gardner. L’évolution de sa philosophie un peu bousculĂ©e par la force des Ă©vĂšnements (je ne divulgĂąche pas) replace Ă  sa juste valeur le matĂ©rialisme qui l’animait. Avec l’écriture fluide prĂ©sente au fil des pages, la succession des rebondissements passe inaperçue malgrĂ© un suspens sans rĂ©pit.

Donc, je remercie Netgalley et Moonlight Ă©ditions pour cette dĂ©couverte et vous recommande trĂšs chaudement de dĂ©vorer cet ouvrage avec un estomac bien accrochĂ©. Avertissement : Ăąmes sensibles s’abstenir.

L’AUTEUR

Je dĂ©couvre cet Ă©crivain pourtant Ă  l’origine de plusieurs thrillers que je lirai volontiers. Et si une rencontre avec ce talent littĂ©raire suscite beaucoup d’intĂ©rĂȘt, mon tempĂ©rament peu aventureux me pousserait Ă  dĂ©cliner son invitation au voyage s’il avait la gentillesse de me la proposer. 😊 Son imagination illimitĂ©e dans la surenchĂšre des scĂ©narios oppressants enchantera les amateurs de sensations fortes.

https://www.facebook.com/ThomasClearlake

https://www.tomclearlake.com/

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *